ciel couvert
DE | FR
International
Mexique

Cancun: une fusillade fait quatre morts au Mexique

Une fusillade entre trafiquants fait quatre morts à Cancun

epaselect epa10517705 Soldiers patrol a beach in Cancun, Mexico, on 11 March 2023 (issued 12 March 2023). Cancun, the main touristic spot in Mexico, expects to receive 30.000 US people during the spri ...
Des soldats patrouillent sur une plage de Cancun, au Mexique.Image: sda
La capitale touristique de la côte caraïbe s'apprête à recevoir plus d'un million de touristes pendant les vacances de Pâques.
04.04.2023, 05:0404.04.2023, 07:03
Plus de «International»

Quatre personnes ont été tuées lundi à Cancun, au Mexique, dans une fusillade apparemment liée au trafic de drogue, ont indiqué lundi les autorités locales.

«Après la découverte du corps de quatre hommes, deux suspects ont été arrêtés. Les victimes sont apparemment liées à des activités du petit trafic de drogue et ne sont ni des touristes ni des travailleurs saisonniers.»
Le coordinateur de sécurité du gouvernement local

Les petits trafiquants se disputent à Cancun le marché de la vente de drogue aux touristes et de l'extorsion des commerces. Les millions de touristes qui arrivent par vols directs du Mexique, d'Europe et des Etats-Unis sont généralement épargnés.

En octobre 2021, deux jeunes touristes, une Allemande et une Indienne, avaient toutefois été les victimes collatérales d'un règlement de comptes armé entre trafiquants de drogue dans un restaurant à Tulum, une autre station balnéaire à la mode sur la côte caraïbe.

En janvier 2017, trois étrangers et deux Mexicains sont morts lors d'une fusillade pendant un festival de musique électronique à Playa del Carmen, entre Cancun et Tulum. (ats/jch)

Arrestation au Mexique du fils du célèbre narcotrafiquant «El Chapo»
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce chef yakuza n’aurait pas dû tenter de vendre du matos nucléaire à l'Iran
Un criminel japonais a voulu vendre du «plutonium» à un général iranien. Mais Takeshi Ebisawa a manqué de chance, puisque son interlocuteur était en réalité un agent infiltré américain. Avec cette vente de matériel, il voulait financer un groupe d'insurgés au Myanmar.

La justice américaine a diffusé un communiqué mettant en lumière les manigances d'un chef yakuza. Le Japonais aurait tenté de vendre du matériel nucléaire militaire à un général iranien. Le chef Yakuza se nomme Takeshi Ebisawa, 60 ans. Il voulait vendre de l'uranium et du plutonium, au nom d'un chef à la tête d'un groupe d'insurgés actif en Birmanie.

L’article