DE | FR

Au Mexique, la statue de Colomb sera remplacée par celle d'une indigène

FILE - In this Sept. 28, 2020 file photo, a defaced statue of Christopher Columbus stands on Paseo de la Reforma in Mexico City. Mexico City Mayor Claudia Sheinbaum announced on Sunday, Sept. 5, 2021 that the statue will be replaced by a statue honoring Indigenous women. (AP Photo/Marco Ugarte, File)

A Mexico, une statue du navigateur et explorateur italien Christophe Colomb sera remplacée par celle d'une femme indigène. sda

Un appel sur les réseaux sociaux incitait à faire tomber la statue, en hommage aux millions d'indigènes et de descendants d'Africains massacrés en Amérique.



Les autorités de Mexico ont confirmé lundi qu'une statue du navigateur et explorateur italien Christophe Colomb sera remplacée par celle d'une femme indigène. «La sculpture sera déplacée vers un lieu sûr, digne et adéquat», a indiqué l'institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH).

À sa place sera érigée une sculpture d'une «femme olmèque» réalisée par l'artiste mexicain Pedro Reyes, a déclaré la maire de Mexico, Claudia Sheinbaum:

«Ce sont précisément les femmes indigènes qui ont peut-être eu le plus grand poids dans l'histoire du Mexique et qui ont été le moins reconnues. La décision représente également un acte de justice sociale, ainsi que la reconnaissance de 500 ans de résistance indigène depuis la conquête.»

Colomb sera envoyé dans un autre quartier de la capitale

La statue de Christophe Colomb, à qui l'on attribue la découverte de l'Amérique sous le patronage de la couronne espagnole, a été placée dans un rond-point de l'avenue centrale Paseo de la Reforma en 1877, tout près des ruines du Templo Mayor, le coeur de la civilisation aztèque.

Les autorités l'ont retirée en octobre 2020 pour qu'elle soit «prise en charge par du personnel spécialisé en matière de conservation et de restauration». Mais au lieu de la remettre au même endroit, elle sera envoyée dans un autre quartier de la capitale pour éviter «les risques pour cette pièce d'une importante valeur artistique et historique», a déclaré l'INAH.

Le retrait de la statue est intervenu peu après la diffusion d'un appel sur les réseaux sociaux visant à la faire tomber, en «hommage aux millions d'indigènes et de descendants d'Africains massacrés», après la découverte de l'Amérique, selon les organisateurs de la campagne. (ats/jch)

Et pendant ce temps-là, à Berne: Session des femmes, deuxième acte!

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Les députés chiliens approuvent un projet de loi sur l'euthanasie

La chambre basse du Parlement chilien a approuvé, mardi 20 avril, un projet de loi autorisant l'euthanasie, qui doit être renvoyé devant le Sénat.

L'euthanasie est un sujet sensible en Amérique latine très majoritairement catholique. Un projet de loi pour l'autoriser a été présenté au Parlement, il y a sept ans, par des législateurs de l'opposition de centre-gauche. Il donnerait aux patients en phase terminale le droit de décider de la manière dont ils souhaitent mettre fin à leur vie. Par des soins palliatifs ou par euthanasie.

Le patient doit être conscient et sain d'esprit pour demander l'euthanasie, ou avoir laissé un testament …

Lire l’article
Link zum Artikel