DE | FR

L'Espagne expulse 1500 migrants sur les 6000 arrivés depuis le Maroc

Image: sda
6000 migrants, dont un millier de mineurs, sont parvenus lundi à atteindre l'enclave espagnole de Ceuta, arrivant par la mer ou par voie terrestre. Un triste «record». L'Espagne annonce mardi avoir expulsé 1500 d'entre eux de retour vers le Maroc.
18.05.2021, 07:2818.05.2021, 18:32

Arrivant du Maroc, dès les premières lueurs du jour jusque tard dans la nuit de lundi à mardi, les arrivées de migrants se sont multipliées sur le territoire espagnol de Ceuta, situé au nord-ouest du Maghreb.

A l'aube, ils n'étaient encore qu'une centaine, mais au fil des heures, le flot n'a cessé de gonfler, jusqu'à atteindre 6000 personnes. Les autorités espagnoles parlent d'un «record» pour une journée. Parmi eux, un homme a trouvé la mort en se noyant, selon la préfecture locale.

Les autorités espagnoles ont annoncé avoir expulsé mardi 1500 des quelques 6000 migrants entrés la veille dans l'enclave espagnole de Ceuta. Le ministre a défendu ces renvois, affirmant qu'ils étaient «conformes à la loi et aux traités internationaux et aux accords avec le Maroc».

Des migrants issus d'un conflit au Sahara occidental

Le conflit au Sahara occidental, ancienne colonie espagnole classée «territoire non autonome» par l'ONU en l'absence d'un règlement définitif, oppose depuis plus de 45 ans le Maroc au front Polisario, soutenu par l'Algérie. Le Polisario réclame un référendum d'autodétermination alors que Rabat, qui considère le Sahara comme une «cause nationale», propose une autonomie sous sa souveraineté.

Accueillis dans des hangars

Des jeunes hommes, mais aussi des enfants et des femmes comptaient parmi ces migrants, venus par la mer, à la nage, utilisant parfois des bouées gonflables ou des canots pneumatiques. D'autres encore sont arrivés en marchant, à la faveur de la marée basse.

Interrogée sur leur hébergement, la préfecture a précisé que toutes ces personnes devaient être accueillies dans des hangars sur une des plages de Ceuta, mais que les autorités se réunissaient pour évaluer la situation, sans précédent.

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montraient de jeunes migrants, parfois en maillots de bain ou tout habillés, débarquant sur les plages de rochers, sous le regard des forces de l'ordre marocaines, qui ne réagissent pas dans un premier temps, avant de repousser la foule de curieux:

Le ministère espagnol de l'intérieur a annoncé lundi soir dans un communiqué le «renforcement immédiat des effectifs de la garde civile et de la police nationale dans la zone» avec 200 agents supplémentaires. (ats/afp)

Manifestations européennes en soutien à la Palestine

1 / 9
Manifestations européennes en soutien à la Palestine
source: epa keystone / martial trezzini
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le maire de New York offre des frites aux vaccinés

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Avec l'aciérie d'Azovstal, la Russie vient de remporter une victoire symbolique
La bataille pour l'aciérie Asovstal de Marioupol s'est définitivement achevée lundi soir. Avec l'évacuation de quelque 264 soldats ukrainiens qui y étaient retranchés, la Russie vient d'emporter une importante victoire.

C'est tard dans la soirée de lundi que Marioupol est définitivement passée aux mains des russes, avec l'évacuation des soldats qui y avaient trouvé refuge. Parmi elles figurent 53 blessés, selon l'annonce de l'état-major ukrainien sur Facebook.

L’article