DE | FR
Pour le lancement de Tiktok radio, Bella Poarch, Ed Sheeran et Lil Nas X ont, entre autres, été annoncés.
Pour le lancement de Tiktok radio, Bella Poarch, Ed Sheeran et Lil Nas X ont, entre autres, été annoncés.Image: shutterstock

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Les tubes Tiktok qui se logent aisément dans nos crânes sont désormais disponibles en continu sur la nouvelle chaîne radio du réseau social. Aidé de plusieurs stars dont Ed Sheeran, Tiktok est prêt à marquer dans le temps son influence dans la musique.
24.08.2021, 15:1124.08.2021, 16:59
Suivez-moi

Toosie Side (2020), Bundles (2021), Ain't Sh*t (2021)... En deux ans, des centaines de musiques sont devenues de véritables hits grâce à une chorégraphie ou un challenge TikTok. En quinze petites secondes, des milliards d'utilisateurs en sont devenus accros et participent sans le savoir à la notoriété toujours plus grandissante de la plateforme chinoise.

Consciente de son impact sans précédent dans l'industrie musicale, Tiktok s'est récemment convaincue qu'elle pouvait concurrencer les plus grands. Dimanche, le réseau social préféré de la Gen Z a annoncé la création d'une chaîne de radio diffusée sur la plateforme de streaming musical SiriusXM. Baptisée «Tiktok radio», la chaîne musicale réunit de manière continue les titres les plus viraux de son flux «Pour toi». Et ce n'est pas la seule surprise.

@siriusxm

🥁 Introducing @tiktok Radio!🥁 Hosted by your favorite creators & featuring your favorite trending songs. Check out ##TikTokRadio, only on SiriusXM.🙌

♬ TikTok Radio is Exclusively on SiriusXM - siriusxm

Tiktok, le Spotify de la musique ultra hype?

Durant la première semaine de lancement, les interprètes des morceaux qui ont fait leur gloire et celle de Tiktok seront invités. Bella Poarch, Ed Sheeran et Lil Nas X ont, entre autres, été annoncés.

On apprend également que la chaîne de radio sera animée par de nombreux Tiktokeurs stars tels que @8illy, @itscathaley ou encore @hindzsight. Ces derniers dévoileront notamment les histoires derrière les titres de la plateforme, souvent inconnus du bataillon. Une «révolution», pour Ole Obermann, responsable de la musique chez Tiktok:

«Grâce à Tiktokradio, les abonnés auront une nouvelle plateforme où découvrir sous toutes les formes les dernières tendances musicales et bénéficier d'une écoute en avant première des superstars de demain»
Ole Obermann, responsable Tiktok

Cette incursion désormais assumée est-elle en passe de faire de l'ombre aux géants du streams tels que Spotify ou Apple Music? Tout semble en tout cas jouer en ce sens. En juin dernier, Tiktok a dévoilé des chiffres non-négligeable concernant le comportement de son audience: 75% de ces utilisateurs déclareraient avoir découvert de nouveaux artistes grâce à Tiktok tandis que 67% d'entre eux affirmeraient rechercher des musiques après les avoir entendues sur le réseau social.

Et si Tiktok radio était un moyen pour le réseau social d'en savoir plus sur vous?

Il n'y a pas que de la musique sur Tiktok, il y a aussi des psychologues

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les jeunes Russes qualifiés fuient la mobilisation «il était temps de partir»
De plus en plus de jeunes gens bien éduqués quittent la Russie, dans l'espoir de laisser la guerre et Poutine derrière eux. Un expert en informatique moscovite témoigne depuis son exil d'Helsinki.

Andrej savait qu'il devrait laisser sa famille à Moscou. Qu'il ne les reverrait pas, elle et ses amis, de sitôt. Qu'il devrait se construire une nouvelle vie à l'étranger. Seul. Malgré tout cela, il a laissé la Russie derrière lui, «son pays», où il a étudié, est devenu ingénieur et informaticien, a voyagé et vécu. Mais la guerre a tout changé. «La décision était très émotionnelle», explique-t-il. «Avec l'agression de la Russie contre l'Ukraine, il était temps pour moi de partir».

L’article