International
NASA

Un astéroïde va frôler la Terre le 26 janvier 2023

epa10236856 A handout picture made available by the National Aeronautics and Space Administration (NASA) on 11 October 2022 of asteroid moonlet Dimorphos as seen by the DART spacecraft 11 seconds befo ...
L'astéroïde 2023 BU, récemment découvert par un astronome amateur, passera près de la pointe sud de l'Amérique du Sud vers 01h27 (heure suisse) vendredi.Image: EPA NASA

Un astéroïde de la taille d'un camion va frôler la Terre cette nuit

La Nasa a annoncé qu'un astéroïde passera près de la pointe de l'Amérique du sud aux alentours d'1 heure du matin. Il s'agit de l'une des trajectoires les plus proches de notre planète jamais enregistrée.
26.01.2023, 16:2726.01.2023, 18:16
Plus de «International»

Un petit astéroïde de la taille d'un camion va passer près de la Terre dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a l'une des trajectoires les plus proches de notre planète jamais enregistrée, mais ne présente aucun danger, a annoncé la Nasa.

L'astéroïde 2023 BU, récemment découvert par un astronome amateur, passera près de la pointe sud de l'Amérique du Sud vers 01h27 (heure suisse) vendredi, précise l'agence spatiale américaine dans un communiqué.

Y a-t-il un risque d'impact avec la Terre?

Il passera à seulement 3600 kilomètres de la surface de la Terre, soit beaucoup plus près que de nombreux satellites géostationnaires orbitant autour de la planète. Mais il n'y a aucun risque que l'astéroïde percute la Terre.

Même si c'était le cas, l'astéroïde, qui mesure entre 3.5 et 8.5 mètres de diamètre, se désintégrerait en grande partie dans notre atmosphère, ne faisant retomber potentiellement que quelques débris sous forme de petites météorites.

L'astéroïde s'approchera toutefois si près de la planète bleue que la gravité terrestre devrait modifier son orbite autour du Soleil. Avant sa venue, il fallait 359 jours à l'astéroïde pour faire le tour de notre étoile. Il lui en faudra maintenant 425, selon la Nasa.

L'objet a été repéré samedi 21 janvier depuis un observatoire en Crimée par l'astronome amateur Guennadi Borissov, le découvreur de la comète interstellaire Borissov en 2019. Des dizaines d'observations ont ensuite été réalisées par des observatoires à travers le monde, confirmant l'arrivée de 2023 BU. (ats/alg)

Des vaches shampouinées, peignées et brushinguées
1 / 18
Des vaches shampouinées, peignées et brushinguées
source: sad and useless
partager sur Facebookpartager sur X
Ce bateau se prend des vagues de 8 mètres
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Turbulences: «Certaines compagnies épargnent davantage leurs passagers»
85 blessés et un mort lors d'un vol «catastrophique» de la Singapore Airlines mardi, une douzaine d'autres sur un avion de Qatar Airways dimanche... Faut-il craindre la multiplication des turbulences? Quels risques pour les passagers? Entretien avec Vincent Grondin, expert et consultant en exploitation et sécurité aérienne.

watson: Décidément, sacrée semaine pour l'aviation. Quel regard portez-vous sur les incidents très rapprochés du vol SQ321 de Singapore Airlines et le QR017 de Qatar Airways?
Vincent Grondin: En tant que professionnel, je ne suis pas surpris. Il faut éviter de réagir à chaud. J'attendrais les conclusions des analyses qui prendront des semaines, voire des mois. Cependant, après avoir échangé avec des collègues sur le cas de la Singapore Airlines, il s’agit vraisemblablement d’un souci de planification. La plupart des avions qui circulaient dans cette zone-là ont évité cette forte turbulence.

L’article