International
Nouvelle-Zélande

Viré du parlement néo-zélandais après avoir fait un haka

Viré du parlement néo-zélandais après avoir fait un haka

Le haka est une danse traditionnelle maori.Vidéo: YouTube/Guardian News
Le co-chef du parti maori, Rawiri Waititi, a été expulsé du parlement néo-zélandais après avoir dénoncé la rhétorique de l’opposition comme raciste et exécuté un haka, une danse traditionnelle.
13.05.2021, 05:5715.02.2022, 09:54
Plus de «International»

Waititi a déclaré que l’opposition incitait au racisme en Nouvelle-Zélande par sa position sur les soins de santé pour les Maori. Le haka est une danse cérémonielle des Maoris, le peuple autochtone de Nouvelle-Zélande.

«Deux systèmes»

L’altercation intervient après des semaines de débats intenses, au cours desquels le Parti national d’opposition a accusé le gouvernement d’un «agenda séparatiste» et la création de «deux systèmes». Leurs arguments ont commencé après que le gouvernement a annoncé un service de santé indépendant.

Waititi a été expulsé de la Chambre par le président Trevor Mallard, après une série de rappels au Règlement. «Au cours des deux dernières semaines, il y a eu de la propagande et des discours racistes à l’égard de Tangata whenua (peuple indigène de Nouvelle-Zélande)», confie Waititi au New Zealand Herald.

«Il y a une ligne qui est souvent franchie ici»

Lorsque Mallard lui a demandé de s’asseoir, il est entré au centre du parlement pour exécuter un haka, et a ensuite été expulsé.

FILE - In this October 2020, file photo, Maori Party co-leader Rawiri Waititi poses for a photo outside New Zealand's Parliament in Wellington. The Indigenous New Zealand lawmaker was thrown out  ...
Rawiri WaititiImage: sda

«Il y a plusieurs mondes ici, et ils se heurtent», a déclaré le député travailliste Aupito William Sio, alors que les parlementaires continuaient à débattre. Une partie de la discussion sur la race et la politique à la Chambre est «douloureuse» pour les groupes minoritaires.

Déjà, en février, Waititi a été expulsé de la Chambre pour ne pas porter de cravate. Il a dit qu’il avait choisi de porter des vêtements culturels au mépris du code vestimentaire. Waititi a surnommé les cravates une «corde coloniale» et portait un collier de pounamu, ou pierre verte, au lieu d’une cravate. La cravate n'est plus obligatoire depuis. (ga)

La cérémonie des Brit Awards
1 / 9
La cérémonie des Brit Awards
Taylor Swift a reçu le «Global Icon Brit Award», prix récompensant un artiste pour l'ensemble de sa carrière.
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Au moins 90 morts après une frappe israélienne sur un camp de Gaza
Le gouvernement du Hamas dénonce un massacre odieux, alors que des dizaines de déplacés sont touchés dans ce camp de Gaza, précédemment désigné comme zone humanitaire par Israël.

Le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas a annoncé samedi que 90 Palestiniens avaient été tués dans une frappe israélienne sur le camp de déplacés d'Al-Mawasi dans le sud de la bande de Gaza, revoyant à la hausse son précédent bilan.

L’article