DE | FR

Bonne élève, la Chine fait un pied de nez à Washington

La République Populaire de Chine fait partie de l'Onu depuis le 25 octobre 1971.
La République Populaire de Chine fait partie de l'Onu depuis le 25 octobre 1971.Image: sda
Le gouvernement chinois, deuxième contributeur au budget de fonctionnement de l’ONU, appelle Washington à suivre son exemple. Leurs arriérés s’élèvent à environ 1,3 milliard de dollars.
14.04.2021, 04:3114.04.2021, 05:57

La Chine a devancé les Etats-Unis pour envoyer son paiement aux Nations unies (Onu). Pékin a annoncé, mardi 13 avril, avoir payé entièrement sa contribution pour 2021, au budget de fonctionnement comme aux opérations de paix. Il n’a pas été possible de savoir combien Pékin avait versé exactement, avance CNN.

«La Chine a toujours soutenu activement le travail des Nations Unies, fermement sauvegardé le système international et soutenu le multilatéralisme par des actions concrètes»
Communiqué de la mission chinoise auprès de l’ONU.

Le budget annuel de fonctionnement de l’ONU s’élève à environ 10 milliards de dollars (9,2 milliards de CHF) au total.

Dettes américaines

Les Etats-Unis contribuent à hauteur de 22% au budget de fonctionnement, et en principe à près de 28% au budget des opérations de paix. En 2017, l’ex-président Donald Trump avait décidé de réduire ce dernier pourcentage à 25%, creusant les dettes américaines à l’égard de l’ONU.

Crise de liquidité

Pékin est devenu le deuxième principal contributeur financier en 2016 aux opérations de paix de l’ONU et en 2019 au budget de fonctionnement, devançant le Japon.

Le budget de l’ONU fait face à une crise de liquidités, déclare le New York Times, accentuée par la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. (ga)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le G7 «ne reconnaîtra jamais les frontières» que la Russie veut changer
A l'issue d'une réunion de trois jours en Allemagne, les pays du G7 ont pris position sur la guerre en Ukraine. Ils affirment ne pas reconnaître les frontières que la Russie veut modifier par son invasion.

Le G7 ne «reconnaîtra jamais» les frontières que la Russie veut imposer par la force avec sa guerre en Ukraine, ont affirmé samedi les ministres des Affaires étrangères du groupe des sept grandes puissances.

L’article