DE | FR

Biden signe une loi interdisant d'importer des produits ouïghours

Joe Biden a signé une loi interdisant l'achat de produits qui seraient issus du travail forcé des Ouïghours en Chine.
Joe Biden a signé une loi interdisant l'achat de produits qui seraient issus du travail forcé des Ouïghours en Chine.Image: sda
Après les tensions sur Taïwan, le président américain prend le risque de créer une nouvelle crise diplomatique avec la Chine, qui a immédiatement menacé de représailles.
24.12.2021, 05:1424.12.2021, 14:57

Est-ce la fin des importations de coton et de tomates du Xinjiang aux Etats-Unis? Joe Biden a signé une loi interdisant l'achat de produits qui seraient issus du travail forcé des Ouïghours en Chine. La Maison Blanche a déjà mis en garde les entreprises américaines tentées de fléchir face à Pékin.

Le texte signé par le président américain prévoit le bannissement de produits fabriqués en tout ou en partie dans cette province chinoise, à moins que les entreprises ne soient en mesure d'apporter la preuve que les produits n'ont pas été fabriqués avec du travail forcé. Il s'agit d'une première mondiale.

Trois produits en particulier

La loi demande de porter une attention particulière aux importations de trois produits:

  • Le coton, dont le Xinjiang est l'un des grands producteurs mondiaux;
  • Les tomates, également produites en masse dans la région;
  • Le polysilicium, un matériau utilisé dans la production de panneaux photovoltaïques.
«Cette loi donne au gouvernement de nouveaux outils pour empêcher l'entrée sur le territoire de produits fabriqués avec du travail forcé au Xinjiang et tenir responsables les personnes et entités derrière ces abus.»
Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken

Dans une rare unanimité, le Sénat avait voté le 16 décembre ce texte, porté à la fois par des démocrates et des républicains, partisans d'une politique agressive contre Pékin. Ce vote est intervenu malgré une campagne de lobbying des entreprises américaines, pour certaines très dépendantes de leurs approvisionnements en Chine, et qui agitent l'épouvantail de perturbations supplémentaires des échanges commerciaux mondiaux, déjà désorganisés par la pandémie.

Réaction de Pékin

Pékin est accusé par les pays occidentaux d'enfermer massivement les Ouïghours, une communauté à majorité musulmane et turcophone de l'ouest de la Chine, dans de vastes camps de travail.

Dans un communiqué, le ministère chinois des Affaires étrangères a exhorté Washington à «réparer immédiatement ses erreurs», menaçant dans le cas contraire de représailles. (ats/jch)

Un peu de légèreté avec le blind test du vin: rouge ou blanc?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Gims convoite à nouveau la nationalité française
La star du rap Gims, Congolais ayant vécu en France presque toute sa vie, compte redemander la nationalité française qui lui a été refusée, a-t-il annoncé au Journal du Dimanche.

«Je referai une demande de nationalité. Je suis quelqu'un de très patient, pas du genre à baisser les bras», a-t-il déclaré à l'hebdomadaire.

L’article