DE | FR
Image: Shutterstock/keystone

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

La solidarité internationale en matière de vaccins, c'est fini. L'UE va réduire les exportations pour assurer ses stocks de médicaments. Une décision qui vise surtout le Royaume-Uni.
24.03.2021, 09:0825.03.2021, 07:37

Le vaccin d'Astrazeneca n'en finit pas de créer la polémique en Europe. Mercredi 24 mars, la Commission européenne a adopté un durcissement du contrôle des exportations de vaccins anti-Covid fabriqués sur son sol. L'objectif? Faire pression sur le laboratoire anglo-suédois et le Royaume-Uni, rapporte France 24.

Royaume-Uni visé

Cette législation d'urgence a pour objectif d'augmenter l'approvisionnement en vaccins de l'UE, en rendant plus difficile l'exportation de ces médicaments produits dans l'Union européenne.

Concrètement, cela se répercutera surtout sur le Royaume-Uni, qui est de loin le plus grand bénéficiaire des exportations de l'UE. Le pays anglo-saxon pourra voir son approvisionnement perturbé. Le durcissement décidé par Bruxelles a été dénoncé aussitôt par Londres et observé avec réserve par certains Etats membres.

Avec cette décision, l'Union européenne (UE) espère mettre la pression sur Astrazeneca. L'UE est à couteaux tirés avec le labo anglo-suédois depuis qu'il a réduit de manière drastique ses livraisons à l'Union. La décision européenne représente une forte escalade dans cette confrontation, écrit le New York Times. Les mesures devraient rester en vigueur pendant six semaines. (asi)

Une année de confinement en images

1 / 15
Une année de confinement, en images
source: keystone / ennio leanza
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Italie: victoire historique de l'extrême droite aux législatives
Pour la première fois depuis 1945, un parti post-fasciste est aux portes du pouvoir italien.

Après la Suède, l'extrême droite fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire de Giorgia Meloni aux législatives de dimanche en Italie.

L’article