DE | FR

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

epa08968097 A security staff tries to stop the photographer from taking pictures of Wuhan Institute of Virology in Wuhan, China, 27 January 2021. The international expert team from the World Health Organization (WHO) is scheduled to end their quarantine on 28 January in Wuhan and began conducting joint scientific research with Chinese scientists to investigate Covid-19 origin. EPA/ROMAN PILIPEY

Le centre de virologie à Wuhan, en Chine Image: EPA

L'institution a décidé de ne pas publier un rapport provisoire résumant son enquête à Wuhan, en Chine. La décision intervient dans un contexte de conflit croissant entre les Etats-Unis et la Chine.



Bien que le rapport ne soit pas encore publié, les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) semblent exclure l'hypothèse que le virus ait pu s'échapper de l'institut de virologie de Wuhan. C'est justement cet avis que réfute les Etats-Unis, convaincu que la Chine ne fait pas assez preuve de «transparence».

Le directeur général de l'OMS avait peu après rectifié le tir en affirmant que «toutes les hypothèses restent sur la table» pour expliquer l'origine de la pandémie.

Le Wall Street Journal affirme que ce sont les conditions d'accès, offertes par Pékin aux équipes de l'OMS, qui sont à l'origine de cette annonce. Des spécialistes avaient été dépêchés en janvier dernier à Wuhan, en Chine, pour enquêter sur les origines de la pandémie.

L'organisation de l'ONU prévoit de publier «dans les prochaines semaines» un rapport complet qui comprendra des «conclusions majeures».

Dans une lettre ouverte, publiée ce jeudi, 24 chercheurs internationaux appellent à une nouvelle enquête indépendante et plus approfondie, dénonçant des «limitations structurelles» imposées aux travaux des experts, au moment de leur visite en Chine. (ats/afp)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, même les Républicains n'en peuvent plus des non-vaccinés

Les hospitalisations sont en forte augmentation aux Etats-Unis. Même les politiciens républicains deviennent mal à l’aise face à cette situation.

Lors de son entrée en fonction, le président Joe Biden a annoncé un objectif prétendument ambitieux: au cours des 100 premiers jours de son mandat, un million de personnes par jour devaient être vaccinées contre le Covid-19 aux États-Unis. En réalité, l'objectif a été largement dépassé: au plus fort de la campagne, jusqu'à trois millions de vaccins ont été administrés chaque jour.

Les Etats-Unis semblaient être en bonne voie pour se sortir de la pandémie du Covid-19. De plus en plus d’Etats …

Lire l’article
Link zum Artikel