DE | FR

Le Covid a fait jusqu'à 17 millions de morts, selon l'OMS

«Ces données soulignent l'impact de la pandémie, mais aussi la nécessité pour tous les pays d'investir dans des systèmes de santé plus résilients», a déclaré l'OMS.
«Ces données soulignent l'impact de la pandémie, mais aussi la nécessité pour tous les pays d'investir dans des systèmes de santé plus résilients», a déclaré l'OMS.Image: keystone
Ces chiffres reflètent de manière plus réaliste les effets dévastateurs de la pire pandémie depuis un siècle et qui continue de faire des milliers de morts chaque semaine.
06.05.2022, 08:3906.05.2022, 11:07

Selon une nouvelle estimation de l'OMS publiée jeudi, la pandémie de Covid-19 a fait entre 13 et 17 millions de morts à la fin 2021. C'est beaucoup plus que le nombre de morts officiellement recensés. Dans un communiqué, l'organisation révèle:

«De nouvelles estimations montrent que le bilan total associé directement ou indirectement avec la pandémie de Covid-19 entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 est d'environ 14,9 millions de morts (une fourchette de 13,3 à 16,6 millions)»

Depuis le début de la pandémie, les chiffres arrivent à un total de 5,4 millions de morts sur la même période, mais l'OMS avait auparavant averti que ces chiffres sous-estimaient la réalité.

«Ces données, qui donnent à réfléchir, soulignent non seulement l'impact de la pandémie, mais aussi la nécessité pour tous les pays d'investir dans des systèmes de santé plus résilients qui peuvent soutenir les services de santé, essentiels pendant les crises, y compris des systèmes d'information sanitaire plus solides», a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

En chiffres

Le taux de mortalité élevé comporte aussi bien les décès directement provoqués par la maladie, que ceux qui l'ont été indirectement en raison de l'impact de la pandémie sur les systèmes de santé et la société en général. Les causes indirectes de décès liées au Covid peuvent être notamment dues à:

  • Des structures de santé surchargées.
  • Des structures de santé forcées de retarder des procédures chirurgicales.
  • Des structures de santé forcées de retarder des séances de chimiothérapie pour des malades du cancer.

Selon l'OMS, 84% des décès excédentaires étaient concentrés en Asie du Sud-Est, en Europe et dans les Amériques. Quelque 10 pays représentaient à eux seuls 68% du total de la surmortalité. Il a également été recensé les taux suivants:

  • 15% des décès excédentaires pour les pays à revenu élevé.
  • 28% des décès excédentaires pour les pays à revenu intermédiaire supérieur.
  • 53% des décès excédentaires pour les pays à revenu intermédiaire inférieur.

Quant aux pays à faible revenu, ils représentaient 4%. Le nombre de morts dans le monde était plus élevé chez les hommes (57%) que chez les femmes (43%). Le taux de décès excédentaire a également été plus élevé chez les personnes âgées.

Comprendre pour mieux anticiper

La qualité de la gestion de la crise par les autorités, souvent remise en question, a rendu le sujet extrêmement sensible. L'OMS a précisé s'être appuyée sur un groupe d'experts reconnus dans leur domaine. Des informations plus fiables permettraient aux décideurs de mieux préparer le terrain pour limiter l'impact de futures crises.

«Mesurer la surmortalité est un composant essentiel pour comprendre l'impact de la pandémie»
Samira Asma, en charge du dossier à l'OMS.

«Ces nouvelles estimations sont basées sur les meilleures données disponibles produites à l'aide d'une solide méthodologie et d'une approche complètement transparente», a-t-elle ajouté.

De nombreux pays dans le monde n'ont pas les moyens de collecter des données fiables sur la mortalité. Par conséquent, ils ne peuvent pas s'appuyer sur les enseignements tirés de l'étude des données de surmortalité. La méthodologie mise au point par les experts de l'OMS doit permettre de contourner l'obstacle. (ats/sia)

Une sénatrice américaine explose sur le droit à l'avortement

Plus d'articles sur la fin du Covid

Covid: Comment nos politiciens préparent la fin de la pandémie

Link zum Artikel

A 3 jours de lever les mesures Covid, quelle est la situation en Suisse?

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

L'après-Covid sera terrible

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mexico: les corridas sont temporairement suspendues
Les corridas dans les arènes de Mexico, les plus grandes au monde, ont été interrompues quelques jours.

Cette décision de justice sans précédent et très symbolique relance le débat sur l'interdiction définitive de la tauromachie au Mexique.

L’article