DE | FR

Pays Bas: le premier ministre libéral Rutte remporte les législatives

Dutch caretaker Prime Minister Mark Rutte speaks with the media following exit polls in the general election in The Hague, Netherlands, March 17, 2021. Dutch voters pushed Rutte towards a fourth term in office in a general election Wednesday, bolstering his conservative party's position as the biggest in parliament and boosting a key ally into second place, an exit poll suggested. (Eva Plevier/Pool via AP)

Le premier ministre sortant, Mark Rutte, après l’annonce de la victoire du VVD aux élections législatives, à La Haye, le 17 mars. Image: sda

Le parti du chef du gouvernement et les centristes pro-européens du D66 sont les vainqueurs des législatives, marquées par une forte participation, malgré la crise du Covid-19.



Dix ans après son accession au pouvoir, Mark Rutte a réussi son pari: son Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD, libéral) reste bien le plus fort aux Pays-Bas. Le premier ministre gardera ainsi la main sur la formation de sa quatrième coalition successive.

Les estimations dans la soirée donnaient au parti VVD 36 sièges de députés sur les 150 de la Deuxième Chambre. Un gain de trois sièges qui représente une belle victoire pour le chef du gouvernement.

Premier ministre «Téflon»

Surnommé le Premier ministre «Téflon» pour sa capacité à sortir indemne des crises politiques, Mark Rutte a pourtant été contraint de démissionner en janvier après que des milliers de parents ont été accusés à tort de fraude aux allocations familiales. Son gouvernement est toutefois resté en place pour s'occuper des affaires courantes.

La surprise D66

C’est une autre formation qui aura créé la vraie surprise de ce scrutin : D66, le parti centriste, libéral et social, emmené par la ministre du commerce et de la coopération, Sigrid Kaag. Il devient le deuxième du pays avec 27 sièges (+8). C’est le meilleur score depuis 25 ans pour cette formation qui se caractérise par son fort attachement au projet européen. D'autant plus surprenant dans un royaume marqué par sa défiance à l’égard de l'Union européenne.

epa09061629 Dutch outgoing Minister of Foreign Trade and Development Cooperation Sigrid Kaag speaks to the press prior to a meeting of the Ministerial Committee on COVID-19 coronavirus pandemic in The Hague, the Netherlands, 08 March 2021.  EPA/SEM VAN DER WAL

Image: sda

Sigrid Kaag s'empare de voix de gauche et de droite

Diplomate multilingue de 59 ans, qui a notamment fait carrière aux Nations unies, elle est devenue une figure très populaire qui, à l’évidence, a su glaner des voix tant à droite qu’à gauche.

Guy Verhofstadt, fait un bon résumé de cette soirée électorale.

Pour preuve le net recul de deux importantes formations de gauche, les écologistes de GroenLinks (huit sièges, – 6) et du Parti socialiste (SP, gauche radicale, huit, – 6). Le Parti de défense des animaux (PvdD), généralement classé à gauche, demeure à son niveau de 2017 (cinq députés) tandis que le Parti du travail (PvDA, social-démocrate), sévèrement sanctionné il y a quatre ans, stagne, lui, à neuf sièges. (ats/ga)

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

Aux Pays-Bas on vote au musée, à vélo et les urnes sont des poubelles

Mercredi c'est le dernier jour des législatives aux Pays-Bas. La fin de trois jours un peu spéciaux où les citoyens sont allés au drive-in au musée et au théâtre pour voter.

Les Néerlandais ont vécu trois jours d'élections un peu particuliers. En effet, Covid oblige, ils sont allés déposer leur vote dans des endroits inhabituels. Ainsi, les musées et les salles de spectacles ont retrouvé du public (ils sont fermés jusqu'au 30 mars). Il a donc soufflé comme un air de liberté dans le pays, car des exceptions au couvre-feu (de 21heures à 4h30) étaient aussi prévues.

Les Pays-Bas, face au Covid ont multiplié les innovations. Il était ainsi possible de voter au drive-in …

Lire l’article
Link zum Artikel