DE | FR
célébrités chinoises chine acteurs mannequins chanteurs soutien gouvernement Pékin Ouïghours

Image: Shutterstock

Les célébrités chinoises soutiennent Pékin face aux grandes marques

Suite aux mesures prises par la Chine contre H&M ou Nike, vexée que ces marques prennent position en faveur des Ouïghours, les célébrités chinoises prennent le parti de leur gouvernement.



Dans un pays où la parole libérée n'est pas légion, la plupart des célébrités chinoises font le choix de rester le plus loin possible de la politique. Mais face à la prise de position de la Chine contre certaines grandes marques, soutenant la communauté des Ouïghours, de nombreuses stars se rangent désormais publiquement du côté de leur gouvernement, écrit CNN.

Cette semaine, 30 acteurs, chanteurs et autres mannequins, connus au pays du soleil levant, ont décidé de rompre certains de leurs contrats avec des marques ayant fâchés la Chine. Et même la date du 25 mars a été décrétée «jour de fin de contrat» dans les milieux du divertissement.

Le hashtag «je soutiens le coton de Xinjiang», la région justement accusée de profiter de la main d'œuvre des Ouïghours, a même été vu et partagé 5 milliards de fois. La question se pose: Est-ce que ces célébrités soutiennent le régime chinois à cause de réelles convictions, ou est-ce une manière pour elles de ne pas mettre en péril leur carrière? (jch)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Après H&M, Nike dans le viseur de la Chine

Après H&M, Nike subit les foudres de la Chine après le boycott du coton du Xinjiang, sur fond d'allégations de «travail forcé» des Ouïghours.

La Chine, de plus en plus offensive face aux accusations de violation des droits de sa minorité ouïghoure, a pris des mesures de rétorsion contre le géant américain Nike un jour après celui du prêt-à-porter suédois H&M. Les deux entreprises avaient décidé, l'an dernier, d'arrêter d'utiliser du coton en provenance du Xinjiang, province peuplée d'Ouïghours. Des ambassadeurs de la marque Nike dans l'Empire du Milieu ont coupé leurs liens avec l'équipementier sportif américain jeudi.

Les produits …

Lire l’article
Link zum Artikel