DE | FR
Grichka et Igor Bogdanoff
Grichka et Igor BogdanoffWikimedia CC BY-SA 4.0
People

Igor Bogdanoff est mort, six jours après son frère Grichka

Igor Bogdanoff, le frère de Grichka, mort il y a six jours, est décédé à son tour ce lundi, à l'âge de 72 ans.
03.01.2022, 18:3503.01.2022, 19:00
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Igor Bogdanoff, l'un des deux jumeaux stars, est décédé ce lundi 3 janvier à l'âge de 72 ans, a annoncé son agent à l’AFP. Son frère jumeau Grichka était mort il y a six jours. Les deux frères s'étaient rendus célèbres avec leur émission télé «Temps X» dans les années 80.

Sur BFMTV, l'avocat de Grichka Bogdanoff, Edouard de Lamaze, a affirmé ce lundi que «oui, bien sûr», Igor est lui aussi décédé des suites du Covid-19. Les deux frères avaient été hospitalisés après une contamination au virus. Ils n'étaient pas vaccinés.

L'ekranoplan Lun est très populaire sur Instagram

1 / 10
L'ekranoplan Lun est très populaire sur Instagram
source: instagram
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Vous avez trop bu au Nouvel An? Voici les conseils de la redac' pour vous rétablir

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Miss France, c'est plus un «Koh Lanta bis» qu'un concours de beauté
Pour la première fois de l'histoire du concours de Miss France, les participantes de l'édition 2022 ont eu droit à un contrat de travail, et donc à un salaire. Le problème... c'est que c'était un peu des peanuts.

Comme tout, le concours Miss France a bien été forcé d'évoluer avec son temps. Et cette édition 2022 a marqué une différence de taille: contrairement aux années précédentes, les reines de beauté ont eu le «privilège» d'avoir droit à un contrat de travail, selon une information exclusive du Parisien. Elles ont donc pu prétendre à un salaire.

L’article