assez clair, brumeux
DE | FR
International
Philippines

Rodrigo Duterte, président des Philippines se retire de la vie politique

Le président philippin se retire de la vie politique

Rodrigo Duterte, actuel président des Philippines
Rodrigo Duterte, actuel président des PhilippinesImage: sda
Rodrigo Duterte, au pouvoir aux Philippines depuis 2016, a annoncé samedi son retrait de la vie politique. Sa fille fait partie des candidats qui pourraient lui succéder.
02.10.2021, 13:2403.10.2021, 09:55

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé samedi son prochain retrait de la vie politique après avoir renoncé contre toute attente à la vice-présidence. Il laisse ainsi la voie libre à sa fille pour lui succéder éventuellement à la tête du pays.

Gouvernement autoritaire

Le président sortant demeure presque aussi populaire, selon les sondages, que lorsqu'il a remporté la présidentielle en 2016 en promettant notamment de mettre fin aux problèmes de la drogue. La Constitution lui interdit cependant de briguer un second mandat de six ans, au terme d'un scrutin qui devrait attirer plus de 60 millions d'électeurs.

«Le sentiment dominant (...) chez les Philippins, est que je ne suis pas qualifié et que ce serait enfreindre la Constitution»
Rodrigo Duterte, président des Philippines

Fin août, M. Duterte, qui gouverne l'archipel de manière autoritaire, avait annoncé sa candidature à la vice-présidence du pays pour les élections de mai 2022, entendant ainsi continuer sa «croisade» contre la drogue et les rebelles. Cette nouvelle avait aussitôt été dénoncée par l'opposition qui y a vu un «écran de fumée» et une parade contre d'éventuelles poursuites judiciaires.

Et les autres candidats?

Sara Duterte-Carpio, qui occupe la fonction de maire de la ville de Davao (Sud) - un poste occupé par son père avant qu'il devienne président -, avait affirmé ne pas vouloir se présenter si son père briguait la vice-présidence.

Parmi les principaux candidats à la présidence figurent un allié de M. Duterte, Ferdinand «Bongbong» Marcos, fils et homonyme de l'ancien dictateur du pays, ainsi que l'ex-acteur et maire de Manille Francisco Domagoso, connu sous son pseudonyme Isko Moreno. Le boxeur superstar Manny Pacquiao, qui vient de raccrocher les gants, a pour sa part enregistré vendredi sa candidature à la présidence. (sda/ats/afp)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment les Ukrainiens ont tenu tête à Poutine durant 9 mois
Les Ukrainiens ont su créer la surprise, réagir et libérer de vastes portions de territoire. C'est le bilan dressé après neuf mois de combats par notre reporter de guerre. Et les semaines à venir seront décisives.

Quelques jours après l'invasion russe, on pouvait lire dans de nombreux médias occidentaux que «l'Ukraine sera écrasée». Il en a été autrement.

L’article