DE | FR

Assaut du Capitole: Des auditions publiques auront lieu en juin

En janvier 2021, des milliers de personnes s'étaient dirigées vers le Capitole et avaient pris d'assaut le temple de la démocratie américaine en guise de protestation contre la nomination du nouveau président démocrate Joe Biden, aux Etats-Unis.
En janvier 2021, des milliers de personnes s'étaient dirigées vers le Capitole et avaient pris d'assaut le temple de la démocratie américaine en guise de protestation contre la nomination du nouveau président démocrate Joe Biden, aux Etats-Unis.Image: sda
La commission d'enquête a déjà conduit plus de 900 entretiens et dépositions et a reçu plus de 100 000 documents sur les événements qui ont secoué l'Amérique.
29.04.2022, 05:3329.04.2022, 06:45

La commission parlementaire d'enquête sur l'assaut du Capitole le 6 janvier 2021 prévoit de tenir des auditions publiques en juin, a-t-elle annoncé jeudi. Elle publiera ses résultats en pleine campagne des législatives de mi-mandat à l'automne.

«Nous allons relater l'histoire de ce qui s'est passé»
L'élu démocrate Bennie Thompson

A travers huit auditions, des témoins-clés interrogés par la commission témoigneront publiquement pour la première fois à propos des événements qui ont mené à cette attaque du Congrès, et à propos des faits qui se sont déroulés ce jour-là.

Les auditions publiques devraient retenir l'attention d'une certaine partie de l'Amérique qui avait déjà suivi avec assiduité les auditions lors des deux mises en accusation à la Chambre des représentants du président Donald Trump.

«Chasse aux sorcières»

La commission, composée de sept démocrates et de deux républicains opposés à Donald Trump, explorera les accusations selon lesquelles Donald Trump a incité à la violence ses partisans, le 6 janvier 2021, à travers des mois d'accusations infondées de fraude électorale à la présidentielle de 2020 destinées à rester au pouvoir, malgré sa défaite.

La base républicaine ultra-loyale au milliardaire estime que l'enquête n'est rien d'autre qu'une «chasse aux sorcières» pour faire diversion face à l'inflation jugée galopante, en amont des élections de novembre qui pourraient voir les démocrates perdre le contrôle du Congrès.

La Chambre des représentants a créé la commission d'enquête en juillet 2021 pour faire la lumière sur l'attaque du Capitole, qui a entraîné la mort de cinq personnes et qui a vu des centaines de personnes arrêtées depuis.

Le 6 janvier 2021, tandis que le Congrès se préparait à certifier la victoire de Joe Biden, Donald Trump haranguait ses partisans devant la Maison Blanche, martelant que l'élection lui avait été «volée» et les invitant à aller au Congrès «se battre comme des diables». Des milliers de personnes s'étaient alors dirigées vers le Capitole et avaient pris d'assaut le temple de la démocratie américaine.

Bennie Thompson a refusé de donner les noms des témoins qui seraient interrogés en juin, mais a déclaré que la première audition aurait lieu le 9 juin. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Roger Federer l'avoue, il «chante du Britney en voiture»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une loi Covid pour expulser les migrants aux Etats-Unis est maintenue
Vendredi en Louisiane, un juge fédéral a bloqué le gouvernement américain de lever une mesure sanitaire instaurée pendant la pandémie de Covid-19. Elle permet d'expulser sans délai des migrants venant sans visa aux Etats-Unis via part des voies terrestres. Biden n'approuve pas cette décision.

Un juge fédéral de Louisiane a empêché vendredi le gouvernement américain de lever une mesure sanitaire pendant la pandémie de Covid-19 pour pouvoir expulser sans délai les migrants franchissant sans visa les frontières terrestres des Etats-Unis. L'exécutif va faire recours.

L’article