International
Pollution

La pollution fait toujours des millions de morts dans le monde

Des piétons portent un masque contre la pollution à Pékin en mars 2015.
Des piétons portent un masque contre la pollution à Pékin en mars 2015.keystone

La pollution fait toujours des millions de morts dans le monde

Une étude dresse le bilan des décès liés à la mauvaise qualité de l'air ou des polluants chimiques. La situation ne s'est pas améliorée depuis 2015.
18.05.2022, 08:3018.05.2022, 11:11
Plus de «International»

La pollution était responsable de la mort prématurée de neuf millions de personnes en 2019, selon une étude de la commission sur la pollution et la santé, publiée dans la revue Lancet. Le bilan ne s'est pas amélioré par rapport à 2015, principalement à cause de la mauvaise qualité de l'air et des polluants chimiques, notamment le plomb.

La pollution et les déchets créés par les humains rejetés dans l'air, l'eau et le sol tuent rarement directement, mais sont à l'origine de graves maladies du cœur, de cancers, de problèmes respiratoires ou de diarrhées aiguës.

«Les effets sur la santé restent énormes et les pays à faible et moyen revenus en subissent le poids»
Richard Fuller, codirecteur de la commission

Ils concentrent en effet 92% de ces décès et la majeure partie des pertes économiques qui en découlent. «L'attention et le financement n'ont que très peu augmenté depuis 2015, malgré une hausse des préoccupations en matière de pollution et de ses effets sur la santé», précise-t-il.

«L'effet de la pollution sur la santé reste bien plus important que celui de la guerre, du terrorisme, de la malaria, du VIH, de la tuberculose, des drogues et de l'alcool, et le nombre de morts rivalise avec ceux causés par le tabac.»

En 2019, 6,7 millions des morts prématurées sont attribuables à la pollution de l'air, 1,4 million à la pollution de l'eau, 900 000 au saturnisme. Aujourd'hui, les particules fines et l'ozone dans l'air, l'exposition au plomb, à des éléments carcinogènes dans le cadre de son travail ou encore les pollutions chimiques dans l'environnement gagnent du terrain, surtout en Asie. (sda/ag)

Les vacances, c'est pas toujours super
1 / 27
Les vacances, c'est pas toujours super
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Des tornades frappe le centre des États-Unis
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
J.D. Vance appelle les Etats-Unis à «choisir une nouvelle voie»
Choisi par Trump comme vice-président, le sénateur J.D. Vance a formellement accepté son investiture mercredi soir. Il a appelé l'Amérique à «choisir une nouvelle voie», lors de son grand oral à la convention républicaine de Milwaukee.

«Nous sommes unis dans la victoire», a lancé à l'adresse de son parti l'élu de 39 ans, en costume-cravate bleu.

L’article