DE | FR
Le vainqueur à l'élection présidentielle 2022 sera désigné le 24 avril.
Le vainqueur à l'élection présidentielle 2022 sera désigné le 24 avril.
Présidentielle 2022

Ils sont douze... mais il n'en restera plus qu'un le 24 avril

Ça y est. Ils sont officiellement douze candidats qualifiés pour la course à la présidentielle. Il n'en restera que deux à l'issue de la primaire, le 10 avril. Le vainqueur sera désigné deux semaines plus tard.
07.03.2022, 19:1009.03.2022, 12:11
Suivez-moi

Voilà, c'est officiel! Ils seront douze à se disputer la fonction suprême, celle de la présidence de la République.

Si elle n'était pas une surprise totale, la liste a été dévoilée lundi par le Conseil constitutionnel. Chacun d'entre eux a réuni la condition indispensable pour se placer sur la ligne de départ: réunir les 500 signatures de parrainage.

Parti, parcours, propositions... On vous brosse brièvement leur portrait.

Marine Le Pen

Rassemblement national (RN)

Marine Le Pen, le 5 février 2022.
Marine Le Pen, le 5 février 2022.Image: sda

A 53 ans, l'avocate de formation se lance dans sa troisième campagne à la présidentielle. Marine Le Pen s'était qualifiée au second tour face à Emmanuel Macron en 2017. Elle doit aujourd'hui faire face à la concurrence d'Eric Zemmour, dont elle tente comme elle peut de se distinguer. Différence notable par rapport à ses campagnes précédentes: elle ne réclame plus une sortie de l'Union européenne, ni un retour au franc français.

Aujourd'hui, le programme de l'ancienne présidente du Rassemblement national (RN) se démarque notamment par:

  • L'augmentation du contrôle migratoire.
  • La disparition des idéologies dites «islamistes».
  • La suppression des réductions de peine judiciaire.

Eric Zemmour

Reconquête!

Eric Zemmour, le 25 février 2022.
Eric Zemmour, le 25 février 2022.Image: sda

C'est la première campagne présidentielle pour l'ancien journaliste et polémiste de 63 ans, qui a fait durer le suspens pendant des semaines. Eric Zemmour est incontestablement l'un des candidats les plus médiatisés, entre ses multiples condamnations judiciaires et ses frasques verbales. L’immigration est son obsession. S'il est élu président, il promet entre autres:

  • L'application d'une «immigration zéro».
  • L'expulsion des détenus étrangers pour qu'ils effectuent leur peine dans leur pays d'origine.
  • La déchéance de nationalité pour les binationaux délinquants.

Nicolas Dupont-Aignan

Debout la France (DLF)

Nicolas Dupont-Aignan, le 22 mars 2017.
Nicolas Dupont-Aignan, le 22 mars 2017.Image: AP

C'est la troisième campagne pour le président du parti Debout la France, âgé de 60 ans. Connu pour avoir conclu une alliance avec Marine Le Pen en 2017, celle-ci lui avait fait miroiter le poste de Premier ministre si elle gagnait. Manqué. Dupont-Aignon, qui se caractérise par son nationalisme très marqué, met la sécurité et l’immigration au cœur de son discours.

S'il est élu, il promet notamment:

  • La suppression de l'état d'urgence sanitaire et des «mesures liberticides comme le passe sanitaire ou vaccinal».
  • La suppression du droit du sol.
  • La fin de l’Union européenne.
  • L’ouverture d’un bagne aux îles Kerguelen réservé aux condamnés pour faits de terrorisme.

Valérie Pécresse

Les Républicains (LR)

Valérie Pécresse, le 10 décembre 2021.
Valérie Pécresse, le 10 décembre 2021.Image: sda

La présidente de la région Ile-de-France, 54 ans, est la candidate Les Républicains de cette présidentielle, après avoir largement battu ses camarades de parti lors de la primaire LR. Elle se présente comme la «dame de faire», dont les thèmes principaux sont le pouvoir d'achat et la sécurité. Son programme propose entre autres:

  • Une hausse des salaires de 10%.
  • Un durcissement de l'immigration, en votant chaque année des quotas.
  • Une politique de «visa contre retour de clandestins» sur l'immigration.
  • L'abaissement de l'âge du permis de conduire à 16 ans.

Emmanuel Macron

La République en marche (LREM)

Le président français Emmanuel Macron, le 28 février 2022.
Le président français Emmanuel Macron, le 28 février 2022.Image: sda

Si Emmanuel Macron (44 ans) est réélu, ce serait la première fois qu'un président décroche un second quinquennat. Autre singularité: il est le plus jeune président de l'histoire de la République française. Au cours de son mandat, il a dû affronter des crises majeures: les gilets jaunes, la pandémie de Covid, et désormais la guerre en Ukraine.

Pour les cinq prochaines années, seuls les grands axes de son programme sont connus. Dans sa lettre aux Français, le président-candidat a laissé transparaître quelques idées:

  • La mise en œuvre de la réforme avortée des retraites.
  • La poursuite de la baisse des impôts.
  • Donner la priorité à l’école et mieux rémunérer les professeurs.
  • Faire de la France «une grande nation écologique, qui la première sera sortie de la dépendance au gaz, au pétrole et au charbon».

Philippe Poutou

Nouveau parti anticapitaliste (NPA)

Philippe Poutou, le 1er mars 2022.
Philippe Poutou, le 1er mars 2022.Image: AP

Troisième campagne présidentielle en vue pour Philippe Poutou, 54 ans. Fils de postier et ouvrier dans l'automobile, il est le porte-parole du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste). Le candidat a dû attendre le tout dernier jour pour être certain d’avoir obtenu ses 500 parrainages. Au programme du candidat d'extrême-gauche:

  • L'interdiction totale des licenciements.
  • La réduction du temps de travail à 32 heures sur quatre jours.
  • L'âge légal de départ à la retraite à 60 ans.
  • La régularisation des sans-papiers.
  • Le revenu d'autonomie pour les 16-25 ans.
  • La création d'un million de postes dans les services publics.

Anne Hidalgo

Parti socialiste (PS)

Anne Hidalgo, le 13 janvier 2022.
Anne Hidalgo, le 13 janvier 2022.Image: sda

A 62 ans, Anne Hildago portera les couleurs du PS. Bien qu'elle soit connue des Français (et surtout des Parisiens, dont elle est la maire depuis huit ans), elle peine à décoller dans les sondages. Il faut dire que sa gestion de la capitale n'a pas fait l'unanimité. Parmi les sujets au cœur de sa campagne: pouvoir d'achat, social et écologie. Et plus concrètement, voici quelques-unes de ses 70 propositions:

  • La création d’un minimum jeunesse et l'abaissement du droit de vote à 16 ans.
  • La revalorisation du salaire des enseignants.
  • Le recrutement de médecins.
  • L’accélération de la transition énergétique et l'instauration d'un ISF climatique.
  • Une augmentation du smic de 15%.

Yannick Jadot

Europe Écologie-les Verts (EELV)

Yannick Jadot, le 02 février 2022.
Yannick Jadot, le 02 février 2022.Image: sda

A 54 ans, ce militant des Verts depuis 1999, qui a notamment géré les campagnes de Greenpeace France, mène sa seconde campagne présidentielle. Evidemment, la transition énergétique et la protection de l’environnement sont au cœur de son programme, même s'il défend aussi l’idée de la «justice sociale». Parmi ses 120 propositions, Yannick Jadot revendique:

  • L'arrêt de 10 réacteurs nucléaires d'ici à 2035.
  • L'installation de 6000 nouvelles éoliennes.
  • L'instauration d'un «ISF climatique».
  • La transformation de l'agriculture vers un modèle paysan.

Jean-Luc Mélenchon

La France insoumise

Jean-Luc Melenchon, le 16 janvier 2022.
Jean-Luc Melenchon, le 16 janvier 2022.Image: AP

Troisième (et peut-être dernière) élection présidentielle pour le patron et fondateur du parti La France insoumise, âgé de 70 ans. Il se présente avec un programme relativement identique à celui de 2017, en défendant une «rupture» écologique et sociale. Outre la lutte contre les inégalités et la réforme des institutions, il compte accorder une grande place à l’écologie. Concrètement, il propose:

  • Une hausse du Smic (le salaire minimum autorisé par la loi, en France).
  • La sortie du nucléaire.
  • Un plan massif d'investissement dans la transition écologique.
  • Le renforcement de la taxation des plus riches.
  • La mise en place d'une VIe République.

Fabien Roussel

Parti communiste français (PCF)

Fabien Roussel, le 16 février 2022.
Fabien Roussel, le 16 février 2022.Image: sda

Le secrétaire national du Parti communiste, cet ex-journaliste est la «petite révélation» de cette campagne, selon les mots du Parisien. Il candidate pour la première fois à la fonction présidentielle. Afin de redonner le sourire aux Français, le député affiche un programme résolument communiste:

  • Le départ à la retraite à 60 ans.
  • La semaine de 32 heures.
  • Une augmentation des pensions de retraite et du Smic à 1500 euros net.
  • Le permis de conduire gratuit pour les moins de 25 ans.

Jean Lassalle

Résistons!

Jean Lassalle, le 24 février 2022.
Jean Lassalle, le 24 février 2022.Image: sda

A 66 ans, ce vieux loup de la politique française tente sa chance pour la deuxième fois. Il compte plus de 40 ans à la mairie de Lourdios-Ichère et près de 20 ans à l’Assemblée nationale. Et avant ça, il a connu des expériences diverses et variées: berger, ingénieur-conseil... Le «travail de terrain» est son maître-mot.

Parmi ses objectifs, Jean Lassalle veut donner des moyens au secteur de la santé ou réformer les institutions en profondeur.

  • Le recrutement de 100 000 infirmiers et aides-soignants, ainsi que 6000 gendarmes et policiers..
  • Un référendum sur le retour d'un mandat présidentiel de sept ans.
  • Un investissement dans la recherche afin notamment de développer les énergies renouvelables.
  • La revalorisation du Smic à 1400 euros.

Nathalie Arthaud

La Lutte ouvrière

Image: Wikimedia CC 4.0

C'est la troisième fois que la représentante de la Lutte ouvrière (parti dans lequel elle milite depuis l'âge de 18 ans) tente l'aventure. Avec des scores toutefois lilliputiens - 0,56% en 2012 et 0,64% en 2017. Son but: porter les intérêts des travailleurs, dénoncer l'exploitation et mettre à bas l'organisation capitalisme. Voici quelques-unes de ses propositions:

  • Une augmentation générale des salaires, des allocations et des pensions.
  • La hausse du Smic à 2000 euros.
  • La disparition des frontières.
  • La consécration des «États-Unis d’Europe».

Le choix final des Français aura lieu le 24 avril.

La Suisse et ses sanctions font rire les américains

Tous nos articles sur la présidentielle 2022:

Valérie Pécresse est-elle une féministe de droite?

Link zum Artikel

Eric Zemmour veut construire un mur anti-immigration «à la Trump»

Link zum Artikel

La jeunesse macronienne joue de l'érotisme pour sa précampgne

Link zum Artikel

Fabien Roussel, le candidat steak-frites qui redonne espoir en France

Link zum Artikel

«Face à Baba»: le cas Mélenchon a mis en lumière l'arnaque d'Hanouna

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et Cassis ont parlé au WEF de Davos: voici les 3 points à retenir
Les présidents ukrainien et suisse, Volodymr Zelensky (virtuellement) et Ignazio Cassis (physiquement), ont pris la parole à l'occasion du lancement du Forum économique mondiale de Davos. Voici en substance le résumé de leurs discours très attendus.

C'est devant tout le gratin de l'économie mondiale, réuni lundi au cœur des montagnes grisonnes pour le Forum économique mondial (WEF), que le président ukrainien a donné l'un de ses (innombrables) discours depuis le début de l'offensive. Ovationné à deux reprises par la foule enthousiaste, il a débuté sa prise de parole virtuelle par... une mise en garde:

L’article