larges éclaircies
DE | FR
International
Réseaux sociaux

En Egypte, une influenceuse fera trois ans de prison à cause de TikTok

En Egypte, une influenceuse fera trois ans de prison à cause de TikTok

tik tok tiktok influenceuse Haneen Hossam Egypte prison
Image: keystone
En juin 2020 déjà, une autre influenceuse, Mawada al-Adham, avait été condamnée à six ans de prison pour «traite d'êtres humains» et «incitation à la débauche» en Egypte.
19.04.2022, 04:2919.04.2022, 06:22
Plus de «International»

La justice égyptienne a commué lundi à trois ans la peine de prison de l'influenceuse TikTok et Likee, Haneen Hossam. En juin, l'étudiante d'une vingtaine d'années avait été condamnée à dix ans de prison. Une peine lourde car prononcée en son absence et pour plusieurs chefs d'accusation.

«Sa peine, contre laquelle elle peut encore interjeter appel, a donc été réduite. Avec déjà 21 mois passés derrière les barreaux, la jeune femme peut considérer sa nouvelle peine comme un acquittement. Avec le système des remises de peine, elle pourrait sortir cet été.»
L'avocat de Haneen Hossam, Hussein al-Baqar

Avant de pouvoir sortir de prison, elle devra s'acquitter d'une amende de près de 10 000 euros. La jeune femme avait un temps été soupçonnée de proxénétisme pour une vidéo adressée à ses plus de 1,3 million d'abonnés, en plein confinement début 2020. Elle y affirmait vouloir aider des jeunes filles ne trouvant pas de travail à gagner un peu d'argent en publiant des vidéos en ligne avec elle.

Contrôle omniprésent

«La justice criminalise ce que tous les influenceurs font chaque jour: inviter d'autres à travailler avec eux pour monétiser leur activité sur TikTok», estime sur Twitter l'avocate Mai el-Sadany:

«Il existe de vraies affaires de traite d'êtres humains qui doivent faire l'objet de poursuites - ces affaires de TikTok n'en font pas partie. C'est un contrôle de l'expression et de la mobilité socio-économique des jeunes Egyptiennes par le régime du président Abdel Fattah al-Sissi.»

En tout, ces deux dernières années, une douzaine d'influenceuses ont été arrêtées pour atteinte aux bonnes moeurs dans le pays conservateur. (ats/jch)

Déçus des élections, les étudiants bloquent la Sorbonne
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Veto américain à l'ONU sur un «cessez-le-feu immédiat» à Gaza
Les Etats-Unis, malgré la pression internationale, ont de nouveau bloqué une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU demandant un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Malgré la pression internationale pour atténuer leur soutien à Israël, les Etats-Unis ont de nouveau empêché mardi le Conseil de sécurité de l'ONU d'exiger un cessez-le-feu «immédiat» à Gaza, faisant circuler un texte alternatif sur une possible trêve sous conditions.

L’article