DE | FR
néonazi suprémaciste blanc Etats-Unis Philadelphie hommes marche manifestation racisme George Floyd

Image: twitter

200 néonazis défilent à Philadelphie lors de la fête de l'indépendance

Aux Etats-Unis, un groupe de suprémacistes blancs a défilé armé de pancartes nationalistes à Philadelphie, en marge de la fête de l'indépendance du 4 juillet.



Pantalons kaki, chemises bleues et masques blancs rappelant le Ku Klux Klan: environ 200 partisans du Patriot Front ont défilé dans le centre-ville de Philadelphie samedi soir. Ils ont crié «Reclaim America» (reprenons l'Amérique) et «L'élection a été volée», selon la police.

Aucun dommage matériel

Plusieurs petites confrontations ont pris place, entre le groupe et certains passants. Une partie des néonazis était armée de pancartes, protégeant le reste du cortège avec eux.

Pendant le cortège, il n'y a eu aucun dommage matériel et aucun blessé n'est à déplorer, écrit encore la police. À plusieurs reprises, les radicaux de droite ont déclenché des bombes fumigènes pour masquer leur fuite. À Washington, une centaine de personnes ont également défilé pour une manifestation similaire. Personne n'a été arrêté dans les deux endroits.

Le Patriot Front appartient au mouvement «Alt-Right» aux États-Unis et croit en la suprématie des Blancs sur les autres races. Cette année, les partisans du groupe ont déjà organisé une marche similaire dans plusieurs villes américaines.

Fin juin, dans le nord de la ville, le même groupe a défiguré une peinture murale de feu George Floyd avec des insignes et des autocollants. (leo)

Adapté de l'allemand par jch, le texte original ici.

L'immeuble a été détruit en Floride

1 / 8
L'immeuble a été détruit en Floride
source: sda / al diaz
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Les Américains auront congé pour célébrer la fin de l'esclavage

Le Congrès américain a approuvé un nouveau jour férié fédéral: le 19 juin. Cette date célébrera l'émancipation des derniers esclaves au Texas, en 1865. Des pression en ce sens avaient émané après le meurtre de George Floyd.

Dans un rare moment d'union, républicains et démocrates américains ont approuvé, mercredi, au Congrès la création d'un nouveau jour férié fédéral, le 19 juin, pour célébrer l'émancipation des derniers esclaves au Texas en 1865. La loi doit encore être signée par le président américain Joe Biden, dont le soutien ne fait aucun doute.

«Ce jour représente la liberté», a lancé l'élue démocrate de la chambre des représentants Sheila Jackson Lee, l'une des parlementaires qui ont porté le projet …

Lire l’article
Link zum Artikel