DE | FR

Ils clôturent une enquête de 1950, sans avoir résolu un crime raciste

Une grande foule se rassemble à l'extérieur de l'église Roberts Temple Church of God In Christ à Chicago, le 6 septembre 1955, alors que les porteurs portent le cercueil d'Emmett Till, un jeune Afro-Américain de 14 ans qui a été tué lors d'une visite au Mississippi.
Une grande foule se rassemble à l'extérieur de l'église Roberts Temple Church of God In Christ à Chicago, le 6 septembre 1955, alors que les porteurs portent le cercueil d'Emmett Till, un jeune Afro-Américain de 14 ans qui a été tué lors d'une visite au Mississippi.Image: sda
Des membres de la famille d'Emmett Till, un adolescent noir de 14 ans enlevé, torturé et tué en 1955 dans l'Etat ségrégationniste du Mississippi demandaient que justice soit faite. Sans succès.
07.12.2021, 04:5707.12.2021, 07:23

Le ministère américain de la Justice a annoncé, lundi, avoir refermé une enquête emblématique sur l'assassinat, dans les années 1950, d'un adolescent noir devenu un symbole de la lutte pour les droits civiques.

«Je ne suis pas surprise, mais mon coeur est brisé. Rien n'est réglé et il faut qu'on continue à avancer.»
Thelma Wright Edwards, la cousine d'Emmett Till, âgée de 90 ans

Le meurtre d'un adolescent noir âgé de 14 ans

Il y a 66 ans, Emmett Till, originaire de Chicago, avait rendu visite à des membres de sa famille dans cet Etat du Sud. Une femme blanche, Carolyn Bryant, avait assuré qu'il l'avait sifflée et avait tenté de la peloter. A la suite de ses accusations, l'adolescent avait été enlevé. Son cadavre avait été retrouvé 72 heures plus tard dans une rivière.

La mère d'Emmett Till avait exigé que son cercueil reste ouvert à ses obsèques, afin que le monde se rende compte des sévices qu'il avait endurés. Les photos du corps mutilé étaient entrées dans l'Histoire.

Arrêtés pour le meurtre, Roy Bryant – le mari de Carolyn Bryant – et J.W. Milam, son demi-frère, avaient été acquittés par un jury intégralement blanc. Protégés par ce verdict, les deux hommes blancs avaient ensuite relaté à un magazine comment ils avaient tué l'adolescent. Ils sont aujourd'hui décédés.

Un témoignage remis en question

Le ministère de la Justice avait rouvert l'enquête en 2004, mais n'avait pas pu intenter de poursuites en raison des délais de prescription:

«Tout en refermant l'enquête sans inculpation, le gouvernement ne dit pas que le témoignage de cette femme en 1955 était vrai, des doutes sérieux demeurent sur sa version des événements qui a été contredite par d'autres témoins. Mais, il n'existe pas de preuves suffisantes pour la poursuivre.»
La famille de la victime

En 2017, l'auteur d'un livre consacré à l'affaire avait assuré que Carolyn Bryant lui avait avoué ne jamais avoir été agressée par le garçon. Le ministère de la Justice avait alors rouvert le dossier, mais ses enquêteurs n'ont pas réussi à déterminer si elle avait inventé son agression ou non. Lors d'un interrogatoire avec la police fédérale, «elle a nié être revenue sur son témoignage» initial, selon un communiqué du ministère. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Copin comme cochon: Les déménagements

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
De lourds soupçons pèsent sur la famille Trump et elle va devoir s'expliquer
Donald Trump et sa famille vont devoir fournir des explications dans le cadre d'une longue enquête sur la Trump Organization. L'organisation est soupçonnée (entre autres) de fraude fiscale.

L'enquête de la procureure de l'Etat de New York, Letitia James, sur la Trump Organization a permis de mettre au jour des preuves sur des pratiques de fraude fiscale. On lui reproche quoi, exactement? D'avoir surévalué, puis sous-estimé, la valeur de certains actifs.

L’article