International
République démocratique du Congo

Volcan Nyiragongo, RDC: évacuation d'une partie de Goma

Le Nyiragongo risque d'entrer en éruption sous le lac Kivu, évacuation de Goma

Cela fait plusieurs jours que le volcan menace la ville de 600 000 habitants. La lave étant même entrée dans les faubourgs. Aujourd'hui, une nouvelle menace plane.
27.05.2021, 07:1227.05.2021, 16:18
Plus de «International»

Les autorités de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont ordonné, jeudi matin, l'évacuation d'une partie de la ville du fait des risques d'éruption du volcan Nyiragongo. Cela a immédiatement provoqué l'exode de dizaines de milliers de personnes, a constaté un correspondant de l'AFP.

Image
Image: sda
«Les données actuelles de la sismicité et de la déformation du sol indiquent la présence de magma sous la zone urbaine de Goma, avec une extension sous le lac Kivu. On ne peut actuellement pas exclure une éruption à terre ou sous le lac Kivu qui pourrait advenir sous très peu voire sans aucun signe précurseur»
Général Constant Ndima, gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu

«La situation peut changer rapidement, elle est sous surveillance constante», et en «prévision de cette éventuelle catastrophe, l'évacuation est obligatoire et se fera vers Sake (localité à 20 km à l'ouest de Goma). Elle devra se faire dans le calme et sans précipitation sous la coordination des humanitaires et avec les moyens de transport mis à disposition par les autorités provinciales dans chaque quartier», a détaillé le gouverneur.

«Les gens doivent emporter le seul minimum, pour donner la chance à tout le monde d'embarquer après avoir pris soin de fermer leurs maisons», a-t-il conclu.

Son annonce a été suivie du départ immédiat de dizaines de milliers de personnes vers le sud-ouest, en direction de la région congolaise du Masisi et de Sake, et la frontière rwandaise toute proche. (ats)

Eruption du Nyiragongo en mai 2021
1 / 10
Eruption du Nyiragongo en mai 2021
Le volcan Nyiragongo, en RDC, est entré en activité samedi.
source: sda / rebecca blackwell
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
200 jours de guerre et toujours aucun répit à Gaza
Lundi, a été une nouvelle journée d'horreur dans la bande de Gaza avec la découverte d'environ 200 corps dans des fosses communes à l'intérieur de l'hôpital Nasser de Khan Younès.

La guerre entre Israël et le Hamas palestinien est entrée mardi dans son 200e jour sans aucun signe de répit malgré les appels pressants à la libération des otages, à l'heure où les craintes d'une offensive israélienne sur la ville de Rafah s'intensifient.

L’article