beau temps
DE | FR
International
Royaume-Uni

Un Britannique sur deux est incapable de cuisiner un repas de Noël

La bouffe anglaise est immonde et à Noël, c'est encore pire

Image
Les Britanniques sont très réputés pour leur cuisine... Enfin, leur cuisine immangeable, on s'entend. Et ils ne se dérogent pas à la règle au moment des Fêtes: un sur deux (47%) s'avoue inapte à préparer un repas de Noël. Petit aperçu du carnage.
15.12.2021, 09:5315.12.2021, 13:40
Suivez-moi

Désastre annoncé! La moitié des Britanniques sont tout bonnement incapables de concocter un menu de Noël de A à Z, selon un sondage Censuswide publié mercredi au Royaume-Uni.

Alors au menu, on a quoi?

Au Royaume-Uni, le repas de Noël traditionnel se compose souvent comme ceci:

Il s'articule autour d'une viande rôtie, souvent du «turkey».

Image

Avec ça, un peu de verdure: les éternels «peas» (forcément congelés).

Image

Et des pommes de terres rôties au four.

Image

Le tout est copieusement arrosé de «cranberry sauce», la sauce aux airelles.

Image

Ou aux choix, de «bread sauce». Oui, vous avez bien lu: de la sauce au pain.

Image
Image: Shutterstock

Et finalement, en dessert... l'inoubliable «Christmas pudding»!

(Dessert qui consiste à imbiber un vieux gâteau sec avec de l'alcool).
(Dessert qui consiste à imbiber un vieux gâteau sec avec de l'alcool).

Mais qu'est-ce qui pose tant problème aux Britanniques?

Rien de très sorcier, vous allez me dire. Et pourtant! Les Britanniques interrogés semblent peu sûrs d'eux-mêmes.

81% d'entre eux jugent peu probable qu'ils arrivent à cuisiner une sauce aux airelles et 73% une sauce au pain.

Ils sont aussi 73% à se considérer incapables de préparer le roboratif pudding de Noël.

Parmi ces éléments de repas, la dinde rôtie et les pommes de terre au four figurent parmi ceux que les personnes sondées disent maîtriser le mieux (en même temps, vous me direz: c'est facile de juste glisser un truc dans le four...).

Pourquoi sont-ils si nuls?

Voici les principales justifications à ce flagrant manque de talent culinaire:

  • On ne leur a pas appris comment cuisiner.
  • Ils n'ont pas la place.
  • Ou l'équipement nécessaire à la préparation du repas.

Toutefois, briller en cuisine semble figurer parmi les bonnes résolutions pour 2022: 41% des sondés affirment qu'ils sont motivés pour apprendre à cuisiner un repas de Noël complet l'année prochaine. On leur souhaite bon courage.

Et pour l'instant, 55% des sondés confient qu'ils se reposent sur les autres pour cuisiner pour eux. 15% renonceront complètement à l'idée d'un dîner de Noël, et 8% prévoient de prendre ce repas dans un pub ou un restaurant.

Au pire, comme les Suisses, ils pourront toujours commander.

Les Bouffistas: le marché de Noël d'Yverdon

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Erdogan déclare l'état d'urgence dans 10 provinces++ Une star du foot retrouvée vivante
Le bilan ne cesse de s'alourdir en Turquie et en Syrie, après le tremblement de terre dévastateur qui a touché les deux pays le 6 février.
L’article