International
Royaume-Uni

Comment «Mr Brexit» compte prendre le pouvoir au Royaume-Uni

epa11421128 Britain?s right wing Reform Party leader Nigel Farage speaks at a ?Meet Nigel Farage' event in Clacton on Sea in Britain, 18 June 2024. EPA/NEIL HALL
Nigel Farage, leader de Reform UK, est en tête des sondages.Keystone

Comment «Mr Brexit» compte prendre le pouvoir au Royaume-Uni

Le populiste britannique Nigel Farage – artisan de la sortie de son pays de l'UE – a une stratégie pour s'emparer du camp conservateur. Il rêve d'un «véritable mouvement de masse» qui le mènera au poste de premier ministre.
19.06.2024, 11:5019.06.2024, 14:32
Sebastian Borger, londres / ch media
Plus de «International»

En se basant sur les sondages positifs et en pleine campagne politique, le national-populiste Nigel Farage a présenté son programme électoral. «Nous croyons en la famille, en la communauté, en notre pays», a déclaré l'ancien champion du Brexit lundi à Merthyr Tydfil, au Pays de Galles.

Son objectif est «un véritable mouvement de masse» ainsi que l'unité de la droite politique sous sa direction. Il souhaite devenir premier ministre lors des prochaines élections, en 2029.

Depuis son entrée tardive dans la campagne électorale, il y a quinze jours, Farage s'en prend surtout aux Tories (conservateurs) au pouvoir. Ceux-ci sont plus occupés à se battre les uns contre les autres qu'à défendre les intérêts du pays, argumente le sexagénaire:

«Les conservateurs sont incapables de s'entendre sur quoi que ce soit»
Nigel Farage

Il donne pour preuve le fait que les Tories de droite, comme Suella Braverman, parlent de Farage comme d'un conservateur qui ne dit pas son nom, alors que le ministre des Affaires étrangères David Cameron ne voit «aucune place dans notre parti» pour ce rival «qui sème la division».

Farage change-t-il de camp?

Si le sexagénaire obtient un siège à la Chambre des communes début juillet lors de sa huitième tentative, le professeur Tim Bale de l'université Queen Mary de Londres analyse que les Tories de droite tenteront de le faire entrer dans le parti. La présidence de ce dernier est déterminée par une élection primaire des membres, pour la plupart âgés et très à droite, parmi lesquels Farage jouit d'une grande estime.

«Il est donc tout à fait envisageable qu'il mène les Tories aux prochaines élections»
Tim Bale

Pour l'instant, Farage reste le leader de Reform UK, une société inscrite au registre du commerce dont il détient 53%. La démocratie au sein du parti? Elle n'existe pas.

Pour les élections à venir, Farage considère - comme tous les instituts de sondage - que le parti travailliste d'opposition est assuré de l'emporter. Lundi, il a tiré à boulets rouges sur les travaillistes (gauche): le gouvernement régional du Pays de Galles a prouvé en 25 ans que le Labour, dirigé par Keir Starmer, était «encore plus incompétent» que les conservateurs.

Les médias, y compris la BBC, prêtent l'oreille au national-populiste. Même sur le site Internet influent Conservative Home, qui porte sa raison d'être dans son nom, Farage a pu exprimer ses thèses lundi. Il est «temps de se révolter», a-t-il lancé au lectorat tory, majoritairement âgé et très intéressé par la politique:

«Je propose une politique d'opposition alternative réaliste»
Nigel Farage

La protection du climat «ne sauvera pas la planète»

Alternative, oui, mais réaliste? Son programme électoral vise des réformes et promet des réductions d'impôts d'un montant total équivalent à 99 milliards de francs, dont des exonérations généreuses pour les bas salaires, la suppression de l'impôt sur les successions pour les fortunes inférieures à deux millions de livres ainsi que des taxes réduites pour les professions libérales.

Le financement compensatoire repose sur le projet de lutter contre le «gaspillage» au sein des autorités et du gouvernement et de taxer davantage les banques. Il n'y aura «plus de listes d'attente» dans le système de santé NHS (actuellement plus de sept millions de patients), et toutes les initiatives en matière de politique climatique seront stoppées.

«Cela ne sauvera pas la planète de toute façon»
Le président du parti Richard Tice

Mais surtout, Farage veut atteindre une immigration nette de zéro: le nombre de personnes qui entrent dans le pays doit correspondre au nombre de personnes qui en sortent.

(Traduit et adapté par Chiara Lecca)

Mais pourquoi il y a un dragon sur l'Empire State Building?

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un TGV évacué en raison d'une forte odeur dans les WC
Les 1200 voyageurs d'un train TGV Paris-Nantes ont été évacués jeudi soir à Sablé-sur-Sarthe, en France, en raison d'une «odeur forte et incommodante» venue des toilettes.

Fuite de gaz? Relents d'un passager après un sandwich à la choucroute? On ne sait pas. Reste qu'un gaz émanant des WC de la voiture 18 a incommodé plusieurs passagers, au point de nécessiter une évacuation. «Les agents SNCF ont fait appel aux pompiers pour procéder à des vérifications immédiates», a indiqué l'entreprise ferroviaire. Mais les analyses n'ont détecté aucune substance nocive, a précisé plus tard la préfecture.

L’article