ciel couvert
DE | FR
International
Royaume-Uni

Ils vivent dans un bar depuis quatre jours à cause d'Arwen

Ils vivent dans un bar depuis quatre jours à cause de la tempête Arwen et les chutes de neige
Les amas de flocons et la puissance des vents étaient tels que les autorités locales ont opté pour la prudence.Image: new york post

Ils vivent dans un bar depuis quatre jours à cause de la neige

Depuis ce week-end, des dizaines de personnes sont enfermées dans un pub britannique en raison d'une tempête de neige. Sauf que ça ne semble pas les déranger plus que cela.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
29.11.2021, 12:2029.11.2021, 17:38
Plus de «International»

Vendredi 26 novembre, des fans d'une troupe rendant hommage au groupe Oasis se sont rejoints au Tan Hill Inn, un pub situé dans la plus grande colline du Yorkshire, en Angleterre. Une soirée ordinaire qui s'est très vite transformée en catastrophe: le bar isolé du centre s'est retrouvé aux prises d'une importante chute de neige, provoquée par la tempête Arwen, et qui a condamné les portes d'entrée, a rapporté dimanche le New York Times.

Les amas de flocons et la puissance des vents étaient tels que les autorités locales ont opté pour la prudence, recommandant aux 61 personnes piégées de ne pas tenter de sortir du bar. Sans pour autant préciser «quand la route menant au pub pourrait à nouveau être dégagée», a expliqué lundi Nicola Townsend, propriétaire du Tan Hill Inn. Les seuls occupants ayant pu quitter le lieu ont été quelques parents avec leurs enfants ainsi qu'un homme présentant des problèmes de santé.

Un mal pour un bien

Pour passer le temps, clients, membres de la troupe et employés ont organisé un karaoké, des quiz et des jeux de société. Beaucoup d'entre eux avaient déjà réservé une chambre pour la nuit de samedi dans le restaurant de l'hôtel. D'autres ont dû passer la nuit sur des canapés ou des matelas de fortune à même le sol.

«C'est un peu cliché, mais les gens sont venus en tant qu'étrangers et repartiront d'ici en tant qu'amis»

Pour la propriétaire du pub, cette expérience a permis de nouer des liens entre des personnes qui, au départ, ne se connaissaient pas. Elle a expliqué qu'ils avaient tous prévu de se revoir pour une autre réunion l'année prochaine.

Au moins trois morts

Si cette foule de confinés est parvenu à tirer parti de la catastrophe, ce n'est pas le cas des autres habitants du Royaume-Uni. Depuis plusieurs jours, le pays fait face à de nombreuses pannes de courant causées par la tempête Arwen. Selon un rapport cité par le New York Post, celle-ci a déjà fait au moins trois décès. (mndl)

Cette biche est une star sur Tiktok et la neige n'y est pas pour rien
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette «Barbie de la censure» serait la nouvelle amoureuse de Poutine
La rumeur enfle. Ekaterina Mizoulina, 39 ans, bête noire des LGBT et patronne de la répression en ligne avec la Safe Internet League, fricoterait avec le maître du Kremlin. En tout cas, le timing est parfait pour détourner l'attention et confirmer que cette puissante délatrice a son rond de serviette au Kremlin.

C'est compliqué, une rumeur. Il y a dix jours seulement, on prêtait à Ekaterina Mizoulina une romance avec le chanteur populaire et «parafasciste» Shaman, qui est supposément l'artiste préféré de Vladimir Poutine. Deux jours plus tard, ce fut au tour du président russe de se retrouver interné dans le cœur et les draps de la cheffe de la Safe Internet League. Quoiqu'il en soit, à 39 ans, celle que ses détracteurs surnomment la «Barbie de la censure» fait couler beaucoup d'encre depuis quelques mois.

L’article