DE | FR

Sanctions et mouvement de troupes: 4 rebonds dans la crise ukrainienne

Alors que Moscou et Washington s'écharpent à l'ONU, les pays occidentaux préparent des sanctions contre la Russie et envoient des soldats en Europe orientale. Tour d'horizon.
01.02.2022, 07:5101.02.2022, 11:34

Affrontements à l'ONU

Elle était censée apaiser la crise, mais ce n'a pas vraiment été le cas: la session du Conseil de sécurité de l'ONU, tenue à la demande des Etats-Unis et contre la volonté de la Russie, a tourné à l'affrontement ouvert.

  • L'ambassadeur de la Russie aux Nations unies, Vassily Nebenzia, a accusé Washington de chercher à «créer l'hystérie» et à «tromper la communauté internationale» avec des «accusations infondées».
  • Son homologue américaine Linda Thomas-Greenfield a estimé de son côté que le déploiement de plus de 100 000 militaires russes autour de l'Ukraine menaçait «la sécurité internationale».

Des sanctions se préparent

Les Etats-Unis comme le Royaume-Uni ont dit lundi vouloir taper au portefeuille le premier cercle et les proches du Kremlin.

Washington a préparé des «dispositifs de sanctions spécifiques contre des membres de l'élite russe et leurs familles» si jamais la Russie attaquait l'Ukraine, a dit lundi la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

Les oligarques sont «des cibles particulièrement vulnérables», selon Jen Psaki.
Les oligarques sont «des cibles particulièrement vulnérables», selon Jen Psaki.Image: sda

Elle a souligné que les oligarques étaient «des cibles particulièrement vulnérables» à des sanctions en raison de leurs liens financiers très étroits avec des pays occidentaux.

Même son de cloche au Royaume-Uni, où ils risqueront le gel de leurs avoirs et l'impossibilité d'entrer sur son territoire. Il sera également impossible pour une entreprise ou un individu au Royaume-Uni d'effectuer des transactions avec eux.

La réaction russe n'a pas tardé. «C'est Washington, pas Moscou, qui alimente les tensions. Nous n'allons pas battre en retraite et nous tenir au garde-à-vous en écoutant les menaces de sanctions américaines», a affirmé l'ambassade russe à Washington.

Entretien téléphonique

Un entretien téléphonique aura lieu mardi entre les ministres russe et américain des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et Antony Blinken, selon Moscou et Washington.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson se rendra quant à lui mardi à Kiev où il discutera avec le président ukrainien. «En tant qu'ami et partenaire démocratique, le Royaume-Uni continuera de défendre la souveraineté de l'Ukraine face à ceux qui cherchent à la détruire», a déclaré Boris Johnson dans un communiqué de Downing Street.

Un entretien téléphonique aura lieu mardi entre Sergueï Lavrov et Antony Blinken.
Un entretien téléphonique aura lieu mardi entre Sergueï Lavrov et Antony Blinken.Image: sda

«Nous exhortons la Russie à reculer et à engager un dialogue pour trouver une solution diplomatique et éviter de nouvelles effusions de sang», a poursuivi le dirigeant, qui espère s'entretenir cette semaine avec le président russe Vladimir Poutine.

Mouvements de troupes

Sur le front militaire, les mouvements se poursuivent également. Plusieurs pays occidentaux ont annoncé ces derniers jours l'envoi de nouveaux contingents en Europe orientale.

Le premier ministre britannique Boris Johnson va proposer cette semaine à l'Otan un déploiement de troupes pour répondre à la montée de «l'hostilité russe» envers l'Ukraine.

Boris Johnson va proposer cette semaine à l'Otan un déploiement de troupes.
Boris Johnson va proposer cette semaine à l'Otan un déploiement de troupes.Image: sda

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, son homologue allemande Annalena Baerbock ainsi que le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki sont attendus de leur côté cette semaine à Kiev.

La ministre canadienne de la Défense Anita Anand, dont le pays fournit une assistance militaire à l'Ukraine, y est arrivée dimanche pour une visite de deux jours. Elle a annoncé le déplacement des troupes militaires canadiennes vers l'ouest de l'Ukraine. (ats)

Le plus grand avion-cargo au monde balaie le brouillard à son atterrissage

Plus d'articles sur les tensions entre Russie et Ukraine

L'armée ukrainienne a-t-elle une chance de résister à une attaque russe?

Link zum Artikel

La crise ukrainienne fait planer le spectre d'une guerre en Europe

Link zum Artikel

Ukraine: le G7 prêt à imposer des sanctions aux «conséquences massives»

Link zum Artikel

Des risques élevés de guerre en Europe, selon ce haut diplomate suisse

Link zum Artikel

En cas de guerre en Ukraine, voici les pénuries qui nous guettent en Suisse

Link zum Artikel

La Russie préparerait une opération pour justifier l'invasion de l'Ukraine

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Mexico: les corridas sont temporairement suspendues
Les corridas dans les arènes de Mexico, les plus grandes au monde, ont été interrompues quelques jours.

Cette décision de justice sans précédent et très symbolique relance le débat sur l'interdiction définitive de la tauromachie au Mexique.

L’article