ciel couvert
DE | FR
International
Russie

Ukraine: «Deux jolies femmes» tuent 24 soldats de Poutine

Deux «jolies ukrainiennes» auraient tué 24 soldats russes

On les appelle désormais «les saboteuses». Dans la ville occupée de Simferopol, deux femmes auraient empoisonné trente-cinq combattants russes en leur faisant ingurgiter de l'arsenic.
05.12.2023, 17:0306.12.2023, 07:56
Plus de «International»

L'information s'est d'abord ébruitée sur les fils Telegram de l'armée russe. Avant d'alerter un organisme baptisé Project Information Resistance, le 2 décembre. Vingt-quatre tués, 11 malades, voilà le bilan «des saboteuses», deux femmes qui auraient empoisonné trente-cinq soldats russes dans la ville occupée de Simferopol.

«Deux jolies filles ukrainiennes sont venues au poste de contrôle de l'unité militaire et se sont présentées comme des locales»

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Une visite qu'elles auraient vendue comme un «remerciement pour les avoir protégées». Et pour dire merci, quoi de mieux qu'un peu de victuailles pour dégainer l'apéro? L'ONG russe parle de «sept bouteilles de vodka et quelques snacks: du poisson, des saucisses, du pain et du fromage». Il paraît que les soldats de Poutine ne se sont pas fait prier: «Ils ont pris la vodka et la nourriture et ont bu avec leurs collègues, vingt-quatre sont morts».

«Selon le rapport, la vodka contenait de l'arsenic et de la strychnine»

Un crime de guerre?

Etant donné que la source est pour l'heure strictement russe, il est difficile de confirmer la véracité de cette information à 100%. Sur LCI lundi soir, Gallagher Fenwick, spécialiste des questions internationales, évoquait la «tentative d'empoisonnement sur la femme d'un chef du renseignement militaire en Ukraine», pour tenter de trouver une concomitance. Selon lui, attirer un homme pour le compromettre est un coup classique. Mais «quand il s'agit d'un empoisonnement, cela est proscrit, il s'agit d'un crime de guerre».

La source russe précise enfin que les deux empoisonneuses n'ont pas encore été retrouvées par les services secrets et qu'«une enquête est en cours».

L'Ukraine a développé une «cape d'invisibilité» pour ses soldats
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des centaines de milliers de partisans de Bolsonaro à São Paulo
Déclaré inéligible jusqu'en 2030 pour désinformation et visé pour une enquête sur une supposée «tentative de coup d'Etat», l'ancien président brésilien s'est exprimé devant une foule de supporteurs ce dimanche.

Des milliers de Brésiliens sont descendus dans les rues de São Paulo dimanche en soutien à l'ancien président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Ce dernier a dénoncé son inéligibilité lors de cette démonstration de force.

L’article