International
Corée du Nord

Pourquoi ce port abandonné est devenu capital pour Poutine

Un petit port nord-coréen sert à approvisionner Poutine en armes pour sa guerre contre l'Ukraine.
Le port de Rajin se situe à l'extrême nord de la Corée du Nord, à proximité de la frontière avec la Russie.Image: imago/keystone/watson

Pourquoi ce petit port abandonné est devenu capital pour Poutine

Après être resté à l'arrêt pendant des années, le petit port de Rajin a repris du service. Pas n'importe lequel, puisque son client principal est le Kremlin: il lui permet de s'approvisionner en armes.
05.12.2023, 06:0805.12.2023, 12:25
Clara Lipkowski / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

Dans les années 90, cet endroit était considéré comme un point de transit de marchandises exotiques pour les populations isolées de Corée du Nord. Après être resté longtemps à l'arrêt, le port de Rajin dessert aujourd'hui son grand et puissant voisin: la Russie.

Des navires de transport acheminant des armes, des munitions et du matériel militaire semblent débarquer de cet endroit discret. Tout le matériel dont Moscou a un besoin urgent pour mener sa guerre contre l’Ukraine. La Corée du Nord aurait récemment envoyé 2000 conteneurs transportant des munitions d'artillerie et des missiles à courte portée par voie maritime vers la Russie. Une information révélée par des experts, qui ont analysé des images satellites.

Les services secrets estoniens surveillent également activement ce qui se passe dans le port. Le pays balte craint de devenir la prochaine cible du Kremlin. Selon le chef du renseignement, Ants Kiviselg, un seul de ces conteneurs d'expédition peut contenir 300 à 350 munitions d'artillerie.

Ce qui signifie que 600 000 à 700 000 unités auraient pu être livrées avec la seule livraison documentée la plus récente. Cela correspondrait à peu près aux munitions que la Russie a tirées en Ukraine en deux mois.

Un port très proche de la frontière

Ces livraisons revêtent donc une importance capitale pour le Kremlin. La guerre en Ukraine dure beaucoup plus longtemps que prévu et consomme bien plus d’armes et de munitions que l’économie russe ne peut en produire elle-même.

Le port de Rajin se situe dans la région de Rasŏn, à l'extrême nord du pays et donc presque directement à la frontière avec la Russie. La région nord-coréenne est considérée comme une zone économique spéciale qui bénéficie d’un soutien particulier, par exemple avec l’expansion des lignes ferroviaires. Dernièrement, il y a eu plus d’activité dans le port que jamais auparavant. Il ne faut pas longtemps depuis le port de Rajin pour que la cargaison d'un navire atteigne les eaux russes.

Dans le port de Dunaj, en Russie, la cargaison est finalement chargée dans des trains et traverse la Russie jusqu'en Ukraine. Par exemple, vers la péninsule de Crimée, annexée en violation du droit international. L'institut de recherche britannique Rusi a identifié les conteneurs correspondants qui avaient été repérés dans les ports de Rajin et Dunaj et qui ont finalement réapparu en Ukraine.

De la nourriture en échange des armes

Le transport d'armes est illégal. Tout transfert d'armes de la Corée du Nord vers la Russie constitue une violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, au sein duquel la Russie a un siège permanent. Le Conseil a interdit les exportations d'armes de la Corée du Nord avec l'approbation de la Russie. Si la Russie importait effectivement des armes, cela violerait ses propres sanctions. C'est pourquoi Moscou nie avec véhémence les importations d’armes en provenance de Corée du Nord.

En échange, qu'obtient la Corée du Nord? Des produits alimentaires et nucléaires semblent débarquer à Rajin à partir de navires ayant quitté le port russe de Dunaj, comme le montrent également les images satellites. La Corée du Nord est notoirement sous-approvisionnée et une grande partie de sa population est considérée comme souffrant de malnutrition.

Le ministère britannique de la Défense estime également qu'une collaboration étroite est en cours. Si la Corée du Nord maintient le volume et le rythme de ses livraisons, a écrit le ministère sur X (ex-Twitter), elle serait «en bonne voie pour devenir l'un des plus importants fournisseurs d'armes étrangers de la Russie aux côtés de l'Iran et de la Biélorussie».

Des travailleurs pour la Russie

Et, aussi farfelu que cela puisse paraître, la Corée du Nord pourrait espérer davantage de tourisme grâce à ces livraisons. Alors que la Corée du Nord et la Russie se rapprochent, «la Russie pourrait envoyer davantage de touristes en Corée du Nord, ce qui pourrait relancer le tourisme», a déclaré à Reuters l'expert nord-coréen Jeong Eunlee.

On parle aussi de travailleurs. La Corée du Nord pourrait les envoyer en Russie, où l'on manque d'hommes en raison de la mobilisation de centaines de milliers de recrues pour la guerre. L’embauche de travailleurs en Russie pourrait à son tour rapporter de l’argent à la Corée du Nord.

Bien qu’il n’y ait pas de livraisons officielles d’armes, les deux Etats soulignent publiquement qu’ils souhaitent renforcer leurs relations diplomatiques. Le ministre russe des Matières premières, Alexandre Kozlov, a récemment déclaré qu'ils souhaitaient travailler ensemble pour explorer les réserves de pétrole et de gaz au large des côtes de la Corée du Nord. Ils rechercheront des gisements d’or et de terres rares et fourniront davantage de farine, de maïs et d’huile de soja à la Corée du Nord.

Nombreux dépôts après
la visite de Choïgu

Le trafic de trains de marchandises vers la Russie aurait augmenté. De nouveaux dépôts ont été ouverts dans la région de Rasŏn depuis juillet, rapporte Reuters, un nombre notable depuis la visite du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgu en Corée du Nord en juillet.

Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen, a ensuite visité la Russie. Son premier voyage à l'étranger depuis 2019 a encore une fois confirmé à quel point les deux Etats s'efforcent de démontrer leur proximité.

Kim Jong-Un en visite en Russie en septembre 2023, ici avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.
Kim Jong-un lors de sa visite en Russie, en septembre 2023, en compagnie du ministre de la Défense Sergueï Choïgu.Image: AP KCNA via KNS
L'appartement des Zelensky en Crimée, vendu par la Russie
1 / 13
L'appartement des Zelensky en Crimée, vendu par la Russie
source: www.imago-images.de / imago images
partager sur Facebookpartager sur X
On a des nouvelles de Kim Jong-un, il va bien, il fait du cheval
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis craignent une attaque iranienne contre Israël
Après le bombardement du consulat iranien à Damas par Israël, Téhéran menace de se venger. Des représailles sont-elles probables? Et quelles en seraient les conséquences?

«Le régime maléfique doit être et sera puni», a fulminé mercredi le guide de la révolution iranienne Ali Khamenei. Il a menacé Israël de représailles après une attaque à la roquette contre le consulat iranien à Damas il y a onze jours. Onze personne ont perdu la vie dans cette attaque:

L’article