larges éclaircies-2°
DE | FR
International
Russie

Ivre, un Russe tire «une fusée de détresse» dans un bar et fait 15 morts

Ivre, un Russe tire «une fusée de détresse» dans un bar et fait 15 morts

Selon un pompier, 50 pompiers et 20 camions
Image: sda
Au moins quinze personnes sont mortes dans la nuit de vendredi à samedi dans l'incendie d'un bar en Russie à Kostroma, à 300 kilomètres au nord-est de Moscou. L'agence Tass évoque la piste d'un homme ivre ayant tiré une fusée de détresse.
05.11.2022, 10:5805.11.2022, 12:14

Dans un premier temps, le gouverneur de la région, Sergueï Sitnikov, avait fait état de treize morts et de cinq blessés qui n'ont pas eu besoin d'être hospitalisés.

«Deux corps supplémentaires ont été découverts. Ce qui signifie que le nombre de morts est désormais de quinze»
Tass, citant des sources des services d'urgence

Selon l'agence, le feu a vraisemblablement été déclenché par un homme ivre qui a tiré une fusée de détresse sur la piste de danse. «Il était au bar avec une femme, à laquelle il a offert des fleurs avec une fusée de détresse dans ses mains.» «Il est allé sur la piste de danse et a tiré», ont précisé les sources.

50 pompiers et 20 camions à incendie

Quelque 250 personnes ont été évacuées de l'entrepôt dans lequel le feu s'est déclaré, selon les autorités locales. L'incendie, survenu dans un bar dansant et restaurant du nom de «Poligon», initialement présenté comme un café, a été éteint en début de matinée, a précisé le gouverneur. Selon les services d'urgence, le feu s'est propagé sur une surface de 3500 m2.

Sur son site, Poligon se présente comme une brasserie traditionnelle russe le jour et un bar dansant la nuit, très populaire auprès des agents de police de circulation, ouvert toute la nuit.

Des images diffusées par la télévision publique montraient des dizaines de membres des services d'urgence lutter contre les flammes. Un pompier interrogé par la télévision publique locale a affirmé que 50 pompiers et 20 camions à incendie avaient été nécessaires pour venir à bout du feu, difficile à maîtriser en raison des risques d'effondrement du bâtiment.

Kostroma, ville de 230 000 habitants située sur les rives de la Volga, est l'une des plus anciennes cités de Russie. Elle est célèbre pour son architecture médiévale et ses monastères.

Auteur présumé arrêté

La police russe a annoncé samedi avoir arrêté l'auteur présumé de l'incendie:

«A la suite d'un ensemble de mesures de recherche, des policiers ont identifié et arrêté un suspect pour un acte illégal dans l'un des bars de nuit de la ville de Kostroma, qui a provoqué un incendie et la mort de victimes.»
Le ministère russe de l'Intérieur dans un communiqué

«Il a été remis aux autorités en charge de l'enquête», précise le communiqué du ministère. (chl/ats)

Les Ukrainiens ont-ils frappé l'Amiral Makarov?

1 / 6
Les Ukrainiens ont-ils frappé l'Amiral Makarov?
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le ravitaillement des Russes via la Crimée occupée a été saboté

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi la France ne veut pas livrer de chars
Paris n'a pas encore pris la décision de livrer des chars à l'Ukraine, selon Emmanuel Macron. Mais combien de temps le président français résistera-t-il à la pression politique?

De plus en plus de pays annoncent des livraisons de chars de combat. Seul un allié important de l'Ukraine demeure à l'écart: la France. Alors que l'Allemagne envoie des modèles ultramodernes de «Leopard 2» en Ukraine, que le Royaume-Uni promet des «Challenger» et que les Etats-Unis mettent leurs «Abrams» à disposition, le président Emmanuel Macron fait quant à lui preuve de retenue.

L’article