International
Russie

Ukraine: le drone «UJ-22» pose un problème aux Russes

Le drone "UJ-22" écrasé: des drones comme celui-ci devraient surtout être utilisés pour la reconnaissance.
Un drone "UJ-22" écrasé: des drones comme celui-ci devraient surtout être utilisés pour la reconnaissance.Image: IMAGO/Russian Defence Ministry/imago-images-bilder

Ce super-drone ukrainien cause des problèmes aux Russes

Plusieurs drones se sont écrasés il y a quelques jours sur le territoire russe et l'un d'entre eux très loin de la frontière avec l'Ukraine. Il s'agit du modèle «UJ-22», un super-drone ukrainien.
03.03.2023, 20:3904.03.2023, 09:43
Nilofar Eschborn
Plus de «International»
Un article de
t-online

Le crash d'un drone ukrainien dans la région de Moscou a suscité de vives réactions. Il s'agissait probablement d'une attaque contre des infrastructures civiles, a annoncé mardi l'agence de presse publique russe RIA novosti.

👉 Suivez l'évolution de la guerre en Ukraine 👈

Cette attaque de drone n'est pas la première signalée par les autorités russes. Mais ce qui frappe dans le cas de l'appareil qui est tombé du ciel près de Moscou, c'est la distance qu'il a parcourue. En effet, la frontière ukrainienne se trouve à plusieurs centaines de kilomètres du lieu du crash.

Crash à Kolomna

Selon RIA novosti, le drone s'est écrasé près de la ville de Kolomna – et plus précisément à proximité d'une station de distribution de gaz, cite l'agence des services d'urgence locaux. Kolomna se trouve à environ 110 kilomètres au sud-est de la capitale russe.

Avec quel appareil l'Ukraine est-elle parvenue à pénétrer aussi loin à l'intérieur du pays? Selon un rapport du Spiegel, l'Ukraine a utilisé le modèle «UJ-22», développé par l'entreprise Ukrjet. Selon le fabricant, ce drone est capable de voler à n'importe quel moment de la journée et de l'année, ainsi que dans des conditions météorologiques et de visibilité défavorables. Il est également capable de résister à des «contre-mesures électroniques».

Contrairement aux drones quadricoptères, le modèle «UJ-22» ressemble à un modèle réduit d'avion: il possède une hélice, un train d'atterrissage à trois roues ainsi qu'un empennage et des ailes. En version télécommandée, le drone peut parcourir 100 kilomètres. S'il agit de manière autonome, son rayon d'action maximal est de 800 kilomètres.

Possibilité de charger des explosifs

L'appareil peut parcourir jusqu'à 160 kilomètres par heure. Il peut voler à une altitude maximale de 6000 mètres et rester en l'air sept heures. Mais dans un contexte militaire, il importe surtout de savoir si l'appareil peut également transporter des charges explosives et pourrait donc être utilisé comme drone kamikaze. La charge utile indiquée par le fabricant, qui peut atteindre 20 kg, le permettrait tout à fait.

Depuis le début de l'invasion russe ordonnée par Vladimir Poutine contre l'Ukraine il y a plus d'un an, des attaques sont régulièrement menées sur le territoire russe. En règle générale, elles se limitent à la zone frontalière; les incidents aussi profonds que ceux qui se produisent actuellement à l'intérieur du pays sont rares.

(t-online)

Les drones russes se retournent contre l'armée de Poutine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Manifestation à Madrid contre l'amnistie des séparatistes catalans
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche dans le centre de Madrid contre la loi d'amnistie en faveur des séparatistes catalans. Elle doit être approuvée le 30 mai.

«Je vous demande de retirer cette amnistie!», a lancé Alberto Nuñez Feijoo, le dirigeant du Parti populaire (à droite). C'est lui qui a convoqué cette manifestation à laquelle participaient environ 20 000 personnes selon la préfecture, quatre fois plus d'après les organisateurs.

L’article