International
Russie

La Russie veut payer ses soldats pour détruire des chars allemands

Trois millions de roubles de prime devraient être versés aux militaires pour un char Leopard capturé.
Trois millions de roubles de prime devraient être versés aux militaires pour un char Leopard capturé.Image: sda

La Russie veut payer ses soldats pour détruire des chars allemands

Les chars occidentaux semblent être un produit convoité en Russie. Capturer ou détruire ce matériel de guerre permettrait d'obtenir des primes offertes par le système privé et publique.
01.02.2023, 09:3608.05.2023, 11:38
Plus de «International»
Un article de
t-online

Une autorité russe aurait offert une récompense pour la capture ou la destruction de chars de combat occidentaux. Les militaires devraient recevoir une prime de trois millions de roubles (environ 40 000 francs) pour un char Leopard capturé. Aleksandr Osipov, le gouverneur de la région de Transbaïkalie, qui appartient à la Russie, a signé un décret correspondant, selon le portail d'information russe RBK.

L'utilisation de ces bonus viserait à augmenter les réserves de chars russes. Raison pour laquelle, d'après RBK, les chars Leopard détruits ne seraient «seulement» rémunérés avec un million de roubles (environ 13 000 francs) – contrairement à la prime trois fois plus élevée destinée à la capture du char.

>>> Suivez en direct l'évolution de la guerre en Ukraine

Le salaire moyen en Russie est actuellement de 46 000 roubles par mois, soit environ 600 francs. Les soldats ordinaires sont payés en moyenne 50 000 roubles (environ 730 francs). Dans ce contexte, les primes élevées pourraient certainement être considérées comme une incitation supplémentaire pour l'armée de Poutine à capturer ou à détruire l'équipement militaire occidental.

500 000 roubles pour la destruction des Abrams M1

Les chars de combat de type Abrams M1 en provenance des Etats-Unis semblent être moins convoités par le gouvernement russe. Une récompense de 1,5 million de roubles (environ 19 500 francs) serait offerte pour la capture de cet engin de guerre. Mais il y a moins d'argent pour les chars Abrams détruits: ceux-ci sont apparemment rémunérés à hauteur de 500 000 roubles (environ 6 500 francs).

La Berliner Zeitung affirme que le gouverneur russe de Transbaïkalie n'est pas le seul à avoir offert des primes sur les chars occidentaux en raison des livraisons d'armes promises à l'Ukraine par les alliés de l'Otan. Le groupe énergétique russe Fores a, lui aussi, annoncé vendredi, via un communiqué de presse, vouloir rémunérer le matériel de guerre capturé ou détruit en Ukraine.

Le ministre allemand de la Défense Boris Pistorius avait annoncé la semaine dernière que l'Allemagne livrerait 14 chars Leopard à l'Ukraine fin mars ou début avril. Le gouvernement a par ailleurs autorisé l'exportation de chars Leopard de fabrication allemande par d'autres Etats. Les Etats-Unis avaient de même annoncé la semaine dernière qu'ils livreraient 31 ravitailleurs Abrams à l'Ukraine. Ces livraisons doivent permettre à l'armée ukrainienne de libérer le territoire occupé par la Russie par une contre-offensive.

Voici le Challenger 2, le char anglais envoyé en Ukraine
1 / 9
Voici le Challenger 2, le char anglais envoyé en Ukraine
source: uk ministry of defence
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Il a fait (vraiment) très chaud en Europe en 2023
Les jours de «stress thermique extrême» se multiplient en Europe. L'année dernière, ils ont connu un record.

L'Europe a connu en 2023 un nombre record de jours de «stress thermique extrême», ont indiqué l'observatoire européen Copernicus et de l'OMM lundi. Le «stress thermique extrême» correspond à une température ressentie dépassant l'équivalent de 46 degrés celsius.

L’article