DE | FR

Comment le mégayacht d'un oligarque russe a tenté de ruser les autorités

Les yachts confisqués aux oligarques russes font partie des sanctions économiques de la guerre en Ukraine. «Amadea», un navire à 250 millions de dollars est désormais dans la ligne de mire.
30.04.2022, 16:30

Cela pourrait être le scénario d'un film de James Bond. Le méchant s'enfuit avec son navire de luxe dans les eaux internationales. Le transpondeur est désactivé pour qu'on ne puisse pas le localiser.

A la fin, il se fait quand même attraper. Bien sûr, pas n’importe où. Il atterrit dans le pittoresque État insulaire des Fidji. Après tout, le méchant n'a pas seulement beaucoup d'argent, mais aussi beaucoup de style. Et tout le monde le sait: les meilleures histoires se passent dans la vraie vie.

Selon plusieurs médias, le yacht «Amadea» a navigué depuis début avril, et pendant 18 jours, d'Antigua (Caraïbes) aux îles Fidji. Il a traversé le canal du Panama et a tenté d'échapper aux autorités. Une fuite brusquement stoppée aux Fidji, où le bateau a été immobilisé par les autorités locales.

«Amadea» a été lancé en 2017 par le chantier naval allemand Lürssen-Kröger. D'une longueur imposante de 106 mètres et d'une largeur de 18 mètres, il dispose d'une piscine, d'un pont d'hélicoptère et d'un espace spa.
«Amadea» a été lancé en 2017 par le chantier naval allemand Lürssen-Kröger. D'une longueur imposante de 106 mètres et d'une largeur de 18 mètres, il dispose d'une piscine, d'un pont d'hélicoptère et d'un espace spa. capture d'écran: www.lurssen.com

Le 19 avril, le journal britannique The Guardian a rapporté que les États-Unis avaient déposé une injonction auprès du procureur général des îles Fidji afin de saisir le yacht «Amadea».

Le directeur du bureau du procureur, Christopher Pryde, a alors déposé une requête auprès de la Cour suprême afin d'empêcher le navire de luxe de quitter les Fidji.

En fait, le yacht «Amadea» appartient probablement au milliardaire russe Kerimov. L'oligarque doit répondre à des sanctions économiques imposées par les Etats-Unis et l’UE en réaction aux guerres russes en Syrie et en Ukraine.

Suleyman Kerimov
Kerimov est un oligarque russe. Il pèse 13,7 milliards de dollars et doit la majeure partie de sa richesse à une participation de 76% dans le plus grand producteur d'or de Russie «Polyus», comme l'écrit Forbes. Il réalise en outre des investissements dans des banques et des entreprises.

Il reste un homme mystérieux. Jusqu'à présent, il n'a pas donné une seule interview.
Suleyman Kerimov suit le match de la phase de qualification pour l'Europa League entre l'Anzhi Makhatchkala, dont il est le propriétaire, et l'AZ Alkmaar à Moscou, en 2012.
Suleyman Kerimov suit le match de la phase de qualification pour l'Europa League entre l'Anzhi Makhatchkala, dont il est le propriétaire, et l'AZ Alkmaar à Moscou, en 2012. image: AP

«Amadea» trempait depuis une semaine au large des Fidji et avait déjà attiré l'attention de la police fidjienne, comme l’a annoncé le «Sun». Il avait été arrêté en premier lieu car le navire de luxe avait enfreint les directives du dédouanement obligatoire, comme l'a expliqué le brigadier-général Qiliho.

Selon les estimations de plusieurs médias, «Amadea» vaut entre 250 et 350 millions de dollars. Le yacht est enregistré sous la holding «Millemarin Investment Ltd» aux îles Caïmans.

Une personne proche du dossier a déclaré à Reuters que les avocats affiliés au navire contestaient le fait que Kerimov en soit le propriétaire. «La propriété légale du navire fait encore l'objet d'une enquête», a déclaré à Reuters la porte-parole du bureau du procureur général des Fidji.

Négociations à huis clos

Lundi dernier, le 25 avril, la Haute Cour de Suva, la capitale des Fidji, a examiné la requête du ministère public. Les débats se sont toutefois déroulés à huis clos.

En effet, les Etats-Unis ont demandé que la déclaration du tribunal ne soit pas communiquée aux médias. Des informations confidentielles sur les sanctions américaines font partie du procès, comme l'a déclaré Jayneeta Prasad, avocate au bureau du procureur, au journal «Fiji Times».

Interrogée par le journal Handelsblatt, l'ambassade américaine en Allemagne a simplement déclaré à propos de l'affaire «Amadea»:

«Nous continuons à augmenter la pression sur le président russe Vladimir Poutine et sur les oligarques. Nous travaillons avec des alliés et des partenaires pour poursuivre les gains corrompus de certains proches de Poutine, où qu'ils se trouvent dans le monde.»

La probabilité que le yacht «Amadea» soit définitivement confisqué par les autorités et remis aux Etats-Unis dans les prochains jours ou semaines est grande. D'autres yachts appartenant à des oligarques russes ont déjà été confisqués.

Traduit de l'allemand par Charlotte Donzallaz

Jeu vidéo: conduisez les célèbres tracteurs ukrainiens!

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Joe Biden se rend au Japon pour consolider le leadership américain
Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

L’article