DE | FR

Une fusée russe incontrôlable fonce vers la terre

Des experts spatiaux suivent une pièce de fusée russe qui se dirige vers la terre. Pour l'instant, l'engin n'a pas encore été repéré, les scientifiques sont à l'affût.
06.01.2022, 07:5307.01.2022, 07:51

Les experts de l'espace ont les yeux rivés vers le ciel. Une pièce de fusée russe incontrôlable est rentrée dans l'atmosphère terrestre, selon la dernière estimation du US Space Command, aux Etats-Unis, qui a suivi sa descente.

Il s'agit de la fusée lourde Angara-A5. Elle a été lancée depuis le pas de tir de Plesetsk, dans le nord-ouest de la Russie. C'était le lundi 27 décembre. Le lancement avait pour but de tester un nouvel étage supérieur de fusée, connu sous le nom de «booster Persei», selon l'agence de presse officielle TAS.

Le lancement d'une fusée Angara-A5.
Le lancement d'une fusée Angara-A5.Image: Shutterstock

Où est-ce que l'étage va tomber?

Le Persei va tomber dans les 24 heures à venir, cela ne fait aucun doute, estime Holger Krag, responsable du bureau des débris spatiaux de l'Agence spatiale européenne. Son point d'impact est par contre plus difficilement prévisible, car en l'espace de quelques heures, l'engin fera plusieurs révolutions autour du globe.

Selon l'astronome Jonathan McDowell, le Persei va tomber quelque part entre l'océan Indien, l'océan Austral, le pacifique, le Mexique et le Texas.

Est-ce qu'il y a un risque?

Bien qu'il soit hautement improbable que cela cause des dommages ou blesse quelqu'un, l'expert en débris spatiaux, Holger Krag, a déclaré:

«Le risque est réel et ne peut être ignoré»

Pour rappel, la plupart des débris spatiaux se consument lors de leur rentrée dans l'atmosphère terrestre. Cependant, il est possible que des éléments plus importants puissent causer des dommages s'ils devaient atterrir dans des régions habitées.

Est-ce qu'il y a déjà eu un cas semblable?

Oui, et le plus récent était en mai 2021. Il s'agissait alors de la chute incontrôlée la fusée chinoise nommée Longue Marche. Et son feuilleton avait pas mal inquiété. En effet, c'était l'un des plus gros objets de mémoire récente à avoir heurté la Terre, après être tombé de son orbite. Au final, elle était arrivée dans l'Océan Pacifique. Statistiquement, c'est logique, car la planète est composée à 70% d'eau.

La fusée chinoise et Persei sont différents. La première mesurait 32 mètres et le second une dizaine. Toutefois, leurs masses sont semblables, car Persei est rempli de carburant. Ce dernier devrait d'ailleurs brûler en entrant dans l'atmosphère.

Comment cela se passe d'habitude?

La plupart du temps, tout est calculé. A la fin de leur durée de vie, les pièces de fusées et autres engins spatiaux vont généralement effectuer une rentrée contrôlée et tomber dans une zone inhabitée.

L'étage de la fusée russe n'était pas destiné à rentrer dans l'atmosphère terrestre de cette manière. En effet, selon Holger Krag: «Elle était censée se retrouver sur une orbite où elle resterait pendant des milliers d'années.» (jah)

Vous aimez voir des objets tomber? Vous allez adore ce compte TikTok

Plus d'articles Espace

Voilà 5 (très bonnes) raisons de ne pas rêver d'aller dans l'espace

Link zum Artikel

Il est trop facile de pirater un satellite et ça menace Internet

Link zum Artikel

Jeff Bezos se retire d'Amazon pour viser les étoiles

Link zum Artikel

Des cosmonautes s'envolent dans l'espace pour les 60 ans du vol de Gagarine

Link zum Artikel

De l'espace, du jazz et de la terre

Link zum Artikel

L'astronaute Thomas Pesquet décolle et la toile déconne

Link zum Artikel

Comment Thomas Pesquet se fait plaiz avant de s'envoler vers l'ISS

Link zum Artikel

Ça y est! Thomas Pesquet et ses coéquipiers débarquent dans l'ISS

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
8500 militaires américains prêts à intervenir en Ukraine
Alors que les craintes d'une invasion russe de l'Ukraine ne faiblissent pas, les Etats-Unis ont annoncé être prêts à déployer jusqu'à 8500 militaires si Moscou passe à l'action.

Les Etats-Unis ont placé jusqu'à 8500 militaires en état d'alerte qui pourraient être déployés au sein des troupes de l'Otan en cas d'invasion de l'Ukraine par la Russie, a annoncé lundi le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

L’article