DE | FR
Un appel à manifester codé a été lancé dès le premier jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
Un appel à manifester codé a été lancé dès le premier jour de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.Image: Instagram

Les Russes communiquent en emojis pour échapper à la censure de Poutine

Depuis 2014, les manifestations non autorisées sont interdites en Russie, et les infractions peuvent aller jusqu'à cinq ans de prison pour les récidivistes. Mais des citoyens ont trouvé une ruse.
10.03.2022, 15:4011.03.2022, 07:26

Le 24 février, alors que les troupes russes envahissaient l'Ukraine, une image a commencé à se diffuser sur les réseaux sociaux: une photo du poète russe Pouchkine, le numéro sept, et des rangées d'emojis mettant en scène des personnes qui marchent. Il s'agissait d'un message crypté appelant à manifester.

En marche vers la Place Pouchkine

Pour les militants, le message était clair: un lieu, une heure et un appel à protester contre les actions du gouvernement. Il est devenu courant, pour les Russes, d'utiliser des phrases codées sur les réseaux sociaux, lors d'appel à manifester, afin d'échapper à la politique de censure du pays.

«C'est comme: "Allons faire une promenade au centre" ou "Le temps est idéal pour une promenade"»
Maria, militante russe à la BBC News

«Ce qui a débuté comme un moyen d'échapper aux censures du gouvernement est presque devenu une blague ou un mème», a déclaré Maria à la BBC. Malgré ce langage codé, le les autorités ont tout de même pu procéder à des arrestations.

La réponse du gouvernement a été immédiate

Le 24 février, une femme a posté le message suivant sur Twitter: «Je n'ai pas marché dans le centre depuis longtemps». La réaction des autorités ne s'est pas fait attendre, elle a été arrêtée cinq jours plus tard alors qu'elle prenait le train, rapporte la BBC.

Depuis le début du conflit, près de 14 000 personnes ont été arrêtées, principalement pour avoir participé à des manifestations anti-guerre.

Vendredi 4 mars, une nouvelle loi a été introduite dans le pays afin de lutter contre les fake news concernant l'armée. Elle pourrait toutefois être utilisée pour réprimer davantage les manifestations. Depuis la fermeture des médias indépendants tels que Facebook et TikTok, l'accès à l'information a été restreint, et le peuple russe s'est autocensuré, par peur. A noter, les prénoms des témoins ont été modifiés afin de protéger leur identité. (sia)

La guerre en Ukraine en images

1 / 18
La guerre en Ukraine en images
source: sda / efrem lukatsky
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

140 réfugiés ukrainiens ont été évacués vers la Suisse

Sur l'épineux dossier des sanctions contre la Russie

Les sanctions vont-elles faire chuter l'ISS? Moscou menace

Link zum Artikel

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

Link zum Artikel

Les sanctions de l'UE contre la Russie que la Suisse a adoptées

Link zum Artikel

Les sanctions contre la Russie portent leurs fruits (et nous touchent aussi)

Link zum Artikel

Washington va prendre de nouvelles sanctions contre la Russie

Link zum Artikel

Les yachts des oligarques sont dans le viseur d'une taskforce internationale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nigeria: 31 personnes sont mortes lors d'une distribution de nourriture
Au moins 31 personnes ont été tuées samedi lorsqu'une bousculade qui a éclaté dans le sud du Nigeria. La foule était réunie pour une distribution de nourriture organisée par une Eglise, a déclaré la police.

La catastrophe s'est produite dans la ville de Port Harcourt, dans l'Etat de Rivers, a déclaré Grace Iringe-Koko, porte-parole de la police locale, faisant état de 31 morts.

L’article