International
Russie

Mort de Darya Douguina: l'attitude de son père interroge

Philosopher Alexander Dugin speaks during the final farewell ceremony for his daughter Daria Dugina in Moscow, Russia, Tuesday, Aug. 23, 2022. Daria Dugina, a 29-year-old commentator with a nationalis ...
Alexandre Douguine a pris la parole lors de la dernière cérémonie d'adieu de sa fille Daria Douguina à Moscou, en Russie, le 23 août 2022.Image: AP

L'étrange attitude du «Cerveau de Poutine» après la mort de sa fille Daria

Ce théoricien de la guerre proche du Kremlin loue la mort de sa fille, Daria Douguina, comme un sacrifice national. Des faits antérieurs peuvent-ils expliquer son comportement?
26.08.2022, 18:3926.08.2022, 18:57
Martin Küper / t-online
Plus de «International»
Un article de
t-online

Les théories sur l'assassinat de Daria Douguina fusent, mais la raison pour laquelle la propagandiste du Kremlin a été tuée pourrait rester à jamais inexpliquée. Était-ce les services secrets russes FSB? Qu'en est-il de «l’Armée républicaine nationale» qui a revendiqué l'attentat de dimanche soir près de Moscou? Ou s’agissait-il alors, comme le prétend le FSB, d'une espionne ukrainienne? Le comportement étrange d'Alexandre Douguine, le père de la victime, suscite également d'autres spéculations. Se pourrait-il que l’ultranationaliste russe ait sacrifié son enfant?

«Nos cœurs n'ont pas simplement soif de vengeance ou de représailles. Ce serait trop faible et pas assez russe», a fait savoir Douguine dès lundi sur Telegram par l'intermédiaire d'un confident. «Nous avons juste besoin de notre victoire. C'est sur l'autel de celle-ci que ma fille a déposé sa vie de jeune fille. Alors, gagnez, s'il vous plaît!» Alexandre Douguine a tenu un discours similaire lors des funérailles de sa fille mardi: «Elle a vécu pour la victoire, elle est morte pour la victoire», a-t-il déclaré devant le cercueil ouvert de Daria Douguina. Il a ajouté:

«Elle est morte pour le peuple, elle est morte pour la Russie»
Alexandre Douguine

Peu d'émotions lors de la cérémonie funéraire

Pour un idéologue d'extrême droite, il est peut-être habituel de présenter la mort de son enfant comme un sacrifice au service de la nation. Mais une image, qui montre Douguine souriant et détendu lors de la cérémonie funéraire, a fait l’objet de vives critiques.

Et ce ne sont pas seulement ses réactions peu émotives lors des funérailles qui laissent penser qu’il pourrait avoir sacrifié sa fille. D’anciennes déclarations sèment aussi le doute, comme un article non daté sur son site web Arctogaea qui se penche intensément sur des exemples de sacrifices humains dans l'Ancien Testament. Outre l'exemple bien connu d'Abraham qui veut sacrifier son fils Isaac avant que Dieu n'intervienne personnellement, l'article aborde également le cas moins connu de Jephté.

Des articles douteux sur son site internet

Jephté, le chef de l'armée des Hébreux, avait juré de sacrifier quiconque qui viendrait le premier vers lui à son retour de la guerre si Dieu lui donnait la victoire sur les Ammonites. Jephté vainquit les Ammonites et retourna chez lui, où sa fille unique vint à sa rencontre en dansant. Il voua alors sa fille à Dieu. «La jeune fille courageuse demanda à son père de lui accorder un peu de temps pour faire le deuil de sa virginité», explique l'article pour décrire la scène biblique. Ensuite, elle se rendit volontairement à l'autel et le père «accomplit ses vœux sur celle qu'il a sacrifié.» Cela ressemble presque à l'oraison funèbre de Douguine pour sa fille.

Il est également possible de faire des liens avec un article d'avril 2020, dans lequel il affirme qu'il est nécessaire de sacrifier les élites politiques en temps de crise. Douguine utilise la référence d’un «roi de la pluie» archaïque pour développer son idée: «En surface, le roi de la pluie peut être l'élite, la caste supérieure, le sommet de la société, mais en réalité, il n'est guère plus qu'un animal sacrificiel engraissé, destiné à être donné en pâture aux forces puissantes et imprévisibles de l'urgence. Les élites sont nécessaires pour les détruire.»

«Il est bon de mourir jeune»

En 2011 déjà, Douguine affirmait aussi: «Il est bon de mourir jeune». Dans ce texte, Douguine déplore un prétendu jeunisme dans les pays occidentaux, qui aurait également touché la société russe. Il n'y aurait, par conséquent, plus de place pour le vieil homme dans la société russe, qui est pourtant la forme la plus élevée de l'existence humaine, selon lui. «Il est bon de mourir du sida à 30 ans ou de la drogue à 26 ans», disait-il. «A 14 ans, tu connais tous les péchés, et à 26 ans, tu es un bétail cassé, équipé de toutes sortes de maladies. Tu perds tes cheveux, et tu termines ton existence sur un tas d'ordures par une overdose d'héroïne. C'est l'idéal de notre génération. La vieillesse est totalement exclue

Ces déclarations ne permettent certes pas de prouver une quelconque implication de Douguine dans l’assassinat de sa fille. Toutefois, il ne semble pas non plus totalement absurde de supposer que son décès peut être utile ou judicieux à Douguine. Sergueï Soumlenny, spécialiste de l'Europe de l'Est, souligne que dans l'univers mental ésotérique de Douguine, le sacrifice de l'enfant d'un père puissant «peut libérer des forces titanesques et surnaturelles et améliorer sa situation de manière décisive.»

Dispute au Kremlin sur le cours de la guerre?

Selon Sergueï Soumlenny, il est probable que la fille de Douguine ait été tuée par le FSB ou par des forces au sein du Kremlin. L'objectif du meurtre pourrait être de fournir au Kremlin un prétexte pour intensifier encore la guerre contre l'Ukraine. Mais une autre interprétation est également possible. L’assassinat pourrait être un avertissement aux partisans de la ligne dure et aux faucons de Moscou de «se taire».

«Je sais que ces motifs se contredisent, mais cela n'a rien d'étonnant», écrit Soumlenny sur Twitter. «Au sein de la direction du FSB, il peut exister des conceptions différentes et des ordres différents peuvent être donnés.» Selon le spécialiste de l’Europe de l’Est, il est tout à fait imaginable qu'un groupe veuille attiser la guerre et qu'un autre veuille y mettre fin. Les conséquences immédiates du meurtre sont toutefois plus importantes que la question de savoir qui est responsable de l'attentat. «Nous saurons très bientôt quel profit le Kremlin tirera de la mort de Daria Douguina.»

Sources utilisées:

Traduit de l'allemand par Charlotte Donzallaz.

Kiev organise un «défilé militaire» et se moque de Poutine
Des policiers anglais font polémique en dansant la Macarena
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Kiev ordonne la libération de détenus pour aller combattre
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article