DE | FR
Le président des Etats-Unis Joe Biden a appelé jeudi les citoyens américains à quitter l'Ukraine immédiatement en raison d'une possible invasion russe.
Le président des Etats-Unis Joe Biden a appelé jeudi les citoyens américains à quitter l'Ukraine immédiatement en raison d'une possible invasion russe.Image: sda

Pour Biden, les Américains doivent quitter l'Ukraine «maintenant»

Le locataire de la Maison-Blanche a demandé à tous les Américains de quitter l'Ukraine au plus vite, alors que le ministre britannique de la défense se rend à Moscou.
11.02.2022, 05:0711.02.2022, 06:57

Le président des Etats-Unis Joe Biden a appelé jeudi les citoyens américains à quitter l'Ukraine immédiatement en raison d'une possible invasion russe.

«Nous avons affaire à l'une des plus grandes armées au monde (réd: l'armée russe). C'est une situation très différente et les choses pourraient vite s'emballer»
Joe Biden, président des Etats-Unis

Le président américain a de nouveau dit qu'il n'enverrait pas de soldats sur le terrain en Ukraine, même pour évacuer des Américains dans l'hypothèse d'une invasion russe:

«Ce serait une guerre mondiale. Quand les Américains et les Russes commencent à se tirer dessus, nous sommes dans un monde très différent. Ce que j'espère, c'est que si (réd: le président russe Vladimir Poutine) est assez imprudent pour y aller, il est assez intelligent pour ne rien faire qui ait un impact négatif sur les citoyens américains.»
Joe Biden

Envois de B-52 et de destroyers

Des bombardiers stratégiques américains B-52 sont arrivés jeudi au Royaume-Uni pour participer à un exercice «prévu de longue date» avec les alliés de l'OTAN, a annoncé l'US Air Force. Venus de la base américaine de Minot, dans le Dakota du Nord, les bombardiers, dont le nombre n'a pas été précisé, se sont posés sur la base aérienne britannique de Fairford, à 150 km à l'ouest de Londres.

«Les rotations de bombardiers renforcent l'engagement des Etats-Unis envers les alliés de l'OTAN et les partenaires de la coalition à maintenir notre sécurité et notre souveraineté collectives.»
Selon l'US Air Force, alors que les Occidentaux craignent une invasion de l'Ukraine par la Russie.
Image: sda

L'US Navy a elle indiqué que quatre destroyers américains avaient quitté les Etats-Unis le mois dernier pour participer à un exercice naval dans la zone de la sixième flotte, qui couvre notamment la mer Méditerranée:

«Ces déploiements apporteront une flexibilité supplémentaire au commandement de la sixième flotte»

La Russie a annoncé jeudi l'arrivée en Crimée de six navires de guerre en vue de prochaines manœuvres en mer Noire, qui borde le sud de l'Ukraine. La Russie a également entamé jeudi des manœuvres militaires de grande ampleur au Bélarus. (ats/jch)

Un peu de légèreté: Skier en dansant? Cette ex-discipline officielle des JO est incroyable

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump verse 110 000 dollars d'amende à la justice américaine
Coup dur pour Donald Trump? 110 000 dollars, c'est le montant de l'amende que l'ex-président américain a déboursé pour «entrave» à une enquête pour fraude fiscale menée depuis 2019 à New York. Mais que se cache-t-il derrière la procédure judiciaire du milliardaire?

L'ex-président américain Donald Trump a payé 110 000 dollars d'amende pour «entrave» à une enquête pour fraude fiscale menée depuis 2019 à New York. Il avait été condamné le 25 avril à verser 10 000 dollars par jour tant qu'il refuserait de fournir des documents.

L’article