DE | FR

Une Américaine guérie du VIH grâce à un nouveau traitement

Une personne séropositive au virus du Syndrome d'immunodéficience acquise (Sida) a été guérie par des médecins aux Etats-Unis. Ce rétablissement, troisième cas dans l'histoire de la médecine, a été rendu possible grâce à un nouveau type de thérapie.
Diese Story ist auch auf Deutsch verfügbar. Zur Story
16.02.2022, 10:3316.02.2022, 17:54
Un article de
t-online

On la surnomme désormais «la patiente de New-York». Mercredi 15 février, NBC News a rapporté l'information selon laquelle une Latino-Américaine atteinte du VIH et d'une leucémie a guéri. Avant elle, deux patients avaient été guéris sans voie médicamenteuse.

Au total, dix instituts de recherche et universités américains ont participé à l'étude de ce cas inédit. Le traitement a été mené par le Dr Yvonne J. Bryson, spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques à la David Geffen School of Medicine de l'université UCLA à Los Angeles qui s'est d'ailleurs félicité de cette première mondiale. Il s'agit en effet de l'un des trois seuls cas de traitement réussi de malades du virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

Aux Etats-Unis, une femme a été guérie du VIH.
Aux Etats-Unis, une femme a été guérie du VIH.image: shuttestock

Dans leur étude, les chercheurs soulignent que jamais auparavant une personne séropositive n'avait été traitée de manière à faire disparaître son infection au VIH. Cela a été rendu possible grâce à une procédure médicale particulière.

Cellules souches rares

Contrairement aux essais précédents, c'est une «haplo-/transplantation de cordon ombilical» qui a permis cette avancée scientifique. Une thérapie réalisée à partir de cellules souches (produites dans la moelle osseuse) d'un parent et de celles du cordon ombilical d'un nourrisson. Fait intéressant: les cellules souches de ce dernier contenaient une caractéristique génétique naturelle, mais rare, qui rend les personnes résistantes au VIH. Concrètement, il s'agit d'une fonction du gène «CCR5» qui empêche le virus IH d'infecter les cellules. Cette particularité se retrouve principalement chez les personnes d'origine nord-européenne ou caucasienne.

Suite à cette transplantation, la patiente a encore dû prendre des médicaments. Mais après quatorze mois, elle a pu stopper son traitement. A ce jour, l'infection par le VIH n'est pas réapparue, affirmait Yvonne J. Bryson lors de la présentation de ses résultats à la Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections: «La concentration du virus dans son sang était indétectable pendant toute cette période.»

Mort du «patient berlinois»

En 2009, des scientifiques avaient annoncé la guérison d'un homme atteint de leucémie. Connu sous le nom du «patient berlinois», celui-ci avait été guéri du VIH par une transplantation de cellules souches résistantes au virus. Il est toutefois décédé plus tard de la leucémie. Une décennie plus tard, la même approche a été appliquée au «patient de Londres», un Sud-Américain atteint d'un lymphome de Hodgkin. Un homme de Düsseldorf serait également en rémission du VIH depuis une transplantation en 2019, mais n'est pas encore considéré comme complètement guéri.

Le cas de la patiente de New York donne des raisons d'espérer, mais est loin d'être un traitement standard, a déclaré Sharon Lewin, président de la Société internationale du SIDA, cité par le Washington Post:

«La transplantation de moelle osseuse n'est pas une stratégie viable à grande échelle pour guérir le VIH, mais elle représente une preuve que le VIH peut être guéri. Cela renforce également l'utilisation de la thérapie génique comme stratégie viable pour guérir le VIH»

((t-online,mndl))

Actuellement, la crise ukrainienne est à son paroxysme, en images

1 / 13
La crise ukrainienne en images
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

D'ailleurs aujourd'hui, c'est peut-être la fin du certificat Covid, vous en pensez quoi?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Aucun Ukrainien n'est sûr qu'il se réveillera demain»: Olena Zelenska devant l'OMS
Alors que son mari Volodymyr était en visioconférence au Forum économique mondial de Davos, son épouse, Olena Zelenska, a prononcé de son côté un discours poignant devant l'Organisation mondiale de la santé pour dénoncer les horreurs de la guerre. Un discours aussitôt dénoncé par la Russie.

Devant l'Assemblée mondiale de la santé, qui réunit l'ensemble des Etats membres de l'OMS, la première dame d'Ukraine n'a pas mâché ses mots lundi:

L’article