DE | FR

Lituanie: un kilo de clous retrouvés dans l'estomac d'un patient

Image d'illustration
Image d'illustration
shutterstock
L'homme aurait commencé à ingurgiter des objets métalliques après avoir arrêté l'alcool. Pendant l'opération qui a duré trois heures, tous les corps étrangers ont pu être retirés.
02.10.2021, 08:4203.10.2021, 10:58

Les médecins d'un hôpital lituanien ont annoncé vendredi avoir découvert dans l'estomac d'un homme plus d'un kilo de divers petits objets de métal, dont des clous et des vis.

Le patient a été admis à l'hôpital du port de Klaipeda, sur la Baltique, après s'être plaint de graves douleurs abdominales.

Trois heures d'opération

Les médecins ayant passé son estomac aux rayons X ont rapidement trouvé les racines du mal: divers objets métalliques, certains mesurant jusqu'à 10 centimètres de long, avaient lacéré l'estomac de l'homme, mettant sa vie en danger.

«Durant l'opération de trois heures (...), tous les corps étrangers, même les plus petits, ont été retirés de l'estomac du patient»
Sarunas Dailidenas, chirurgien

L'hôpital a fourni aux médias locaux une image des clous et vis retirés de l'estomac de l'homme. «Nous n'avions jamais rien vu de pareil», a affirmé Algirdas Slepavicius, chirurgien en chef à l'hôpital de Klaipeda, à la presse locale.

Le médecin a expliqué que l'homme avait commencé à avaler des objets métalliques ces dernières semaines après avoir arrêté de boire. Le patient était dans un état stable après l'opération, a-t-il ajouté. (sda/ats/afp)

Plus d'article sur le thème «Insolite»

Fans d'Halloween, vous pouvez louer la maison de Scream

Link zum Artikel

Ça ressemble à quoi, les restaurants pour fourmis?

Link zum Artikel

Au Canada, une chèvre (badass) tue un grizzly

Link zum Artikel

Un concours du bâtiment le plus laid de Chine existe et on ne s'en remet pas

Link zum Artikel

Il se fait bombarder d'appels après la diffusion de «Squid Game»

Link zum Artikel

Cette tenue de Kim K fait si peur qu'elle est dispo pour Halloween

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Covid: un patient sur quatre aux soins intensifs ne survit pas en Suisse

C'est ce que soutient la NZZ Am Sonntag en s'appuyant sur les chiffres des autorités sanitaires. Depuis le mois d'août, le taux des patients Covid dans les unités des soins intensifs ne cesse d'augmenter.

Depuis plusieurs semaines, les autorités sanitaires tirent la sonnette d'alarme au sujet du taux d'occupation des unités de soins intensifs. Les chiffres publiés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) montrent en effet que le pourcentage de patients Covid admis dans ces services est en augmentation.

Alors qu'au plus fort de la deuxième vague, en novembre 2020, près de la moitié des lits dans les unités de soins intensifs étaient occupés par des personnes atteintes du Covid-19, ce …

Lire l’article
Link zum Artikel