DE | FR

La Suisse ne fait plus partie du top 3 des pays les plus heureux

C'est dans un pays où l'on se les gèle que les gens ont semblé les plus accomplis en 2021. Les auteurs de l'étude ont également observé une hausse du bonheur mondial qui devrait toutefois «basculer» en 2022.
18.03.2022, 09:5219.03.2022, 00:21
Suivez-moi

La Finlande a été élue nation où les citoyens ont été les plus heureux du monde en 2021, selon le classement annuel du «World Happiness Report» (WHR), une organisation parrainée par les Nations unies. C'est la cinquième année consécutive que le pays des Mille Lacs décroche la palme d'or. Il devance, cette fois, le Danemark et l'Islande qui bouclent le top 3.

Voici à quoi ressemble le pays où l'on respire la joie de vivre

La place du marché (Kauppatori) à la jetée de la vieille ville à Helsinki, Finlande.
La place du marché (Kauppatori) à la jetée de la vieille ville à Helsinki, Finlande.Image: shutterstock

La Suisse a pointé à la quatrième place. Le pays a perdu une place par rapport à l'année précédente. Voici le classement du top 20.

  1. Finlande
  2. Danemark
  3. Islande
  4. Suisse
  5. Pays-Bas
  6. Luxembourg
  7. Suède
  8. Norvège
  9. Israël
  10. Nouvelle-Zélande
  11. Autriche
  12. Australie
  13. Irlande
  14. Allemagne
  15. Canada
  16. Etats-Unis
  17. Royaume-Uni
  18. République tchèque
  19. Belgique
  20. France

De la joie malgré le froid

Que cela soit la Finlande, le Danemark, la Norvège, la Suède ou encore l'Islande, les pays nordiques ont tous obtenu de très bons résultats sur les mesures utilisées par le rapport. Laquelle analyse a pris en compte:

  • L'espérance de vie
  • Le Produit intérieur but (PIB) par habitant
  • L'aide sociale en période de crise
  • Le niveau de corruption
  • L'indice de solidarité
  • La liberté individuelle

La longueur des hivers ne semble donc pas affecter le moral des habitants de ces régions. Comme le rappelait déjà Le Temps lors du classement 2020, «la Finlande bénéficie d’un très haut niveau de vie, de services publics performants, d’une vaste nature de forêts et de lacs, et est également très bien classée en matière de solidarité et dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités».

Habitude du Covid

Le rapport du WHR a également mesuré l'inquiétude et le stress mondial au cours de la deuxième année de la pandémie de Covid. Point positif: il en est ressorti qu'en comparaison à l'année 2020, ces deux éléments avaient diminué de 4%. Pour John Helliwell, l'un des trois rédacteurs et fondateurs du rapport intervenu dans CNN, cela serait lié à une accoutumance face à la situation de crise qui faisait partie intégrante du quotidien des citoyens en 2021.

«Les gens savaient un peu plus à quoi ils avaient affaire la deuxième année, même s'il y avait de nouvelles surprises»
John Helliwell, l'un des trois rédacteurs et fondateurs du rapport WHRcnn

Autre bonne nouvelle en marge du Covid, la bienveillance s'est montrée sous ses meilleurs auspices. Les dons à des œuvres caritatives, l'aide étrangère et le bénévolat se sont tous montrés en hausse par rapport à l'année 2020, et même avant la pandémie.

En parlant de Covid, Marie-Adèle a aussi fait son analyse

Vidéo: watson

Chute du bonheur en 2022?

Toutefois, la notion du bonheur mesurée par le rapport WHR pourrait «basculer» durant l'analyse de l'année 2022, affirment ses créateurs. A l'heure où les yeux du monde sont rivés sur l'Ukraine, actuellement aux prises des attaques russes, les fondateurs du rapport justifient une potentielle chute par «le fait de voir chaque jour sur son écran de télévision les conséquences de la guerre sur la vie de civils». Cela peut, selon eux, donner à certaines personnes le sentiment de culpabilité ou conduire à de l'empathie.

Les enquêtes sur lesquelles le classement du bonheur de 2021 est basé ont été menées bien avant l'invasion, a affirmé Helliwell. La Russie et l'Ukraine se sont toutes deux situées dans la moitié inférieure du classement mondial avec respectivement une 80e et 98e place.

Des soldats et des pompiers ukrainiens cherchent dans un bâtiment détruit après un attentat à la bombe à Kiev, en Ukraine, le14 mars 2022.
Des soldats et des pompiers ukrainiens cherchent dans un bâtiment détruit après un attentat à la bombe à Kiev, en Ukraine, le14 mars 2022.Image: sda

L'Afghanistan a finalement fermé le classement dû aux «dommages matériels et immatériels que la guerre cause à ses nombreuses victimes,» a déclaré Jan-Emmanuel De Neve, un autre rédacteur en chef du rapport, dans un communiqué de presse.

Les auteurs de l’étude sponsorisée par les Nations unies, publiée depuis 2012, utilisent des sondages. Si la mesure du «bonheur» est largement subjective et la méthode du rapport discutée, ce dernier s'est tout de même, au fil des années, imposé comme le thermomètre du bien-être mondial à suivre.

Pour continuer dans le bonheur, voici 23 panneaux les plus drôles jamais créés

1 / 26
Les 23 panneaux les plus drôles jamais créés
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une élue proche de Zelensky: «Les Russes ne seront jamais nos amis!»
Yevheniya Kravchuk, 36 ans, est une proche alliée de Volodymyr Zelensky. Ancienne journaliste, elle a été sa responsable de la communication et siège désormais au Parlement pour le parti au pouvoir. Elle raconte pourquoi l'attaque de la Russie lui rappelle Hitler et nous donne également un aperçu de sa vie de famille en temps de guerre.

Vous faites partie d'une délégation de cinq femmes parlementaires ukrainiennes. Pourquoi n'y a-t-il que des femmes? Est-ce parce que les hommes doivent se battre et ne peuvent pas quitter le pays?
C'était le cas juste après l'invasion. Maintenant, les membres masculins du Parlement peuvent aussi voyager. Mais nous, les femmes, avons bien travaillé ensemble jusqu'à présent. Nous étions ensemble à Washington, au Canada et au Parlement européen.

L’article