DE | FR

Une étude teste l'efficacité du mélange des vaccins contre le Covid

Pour protéger la population contre le Covid-19, des médecins britanniques envisagent d'administrer deux doses de différents vaccins chez un même patient. Efficace ou dangereux? C'est ce que s'est récemment demandé l'Université d'Oxford.



L'Université d'Oxford vont lancer une étude sur l'efficacité du double vaccin.

L'Université d'Oxford lance une étude sur l'efficacité d'un double vaccin contre le coronavirus en Angleterre. Image: Unplash/Pexels

«Si nous montrons que ces vaccins peuvent être utilisés de manière interchangeable, cela augmentera considérablement la flexibilité de leur distribution», a souligné le professeur Matthew Snape, chercheur en charge de l'essai à l'Université d'Oxford, dans un communiqué ce jeudi matin.

Cette étude, présentée comme une première mondiale, impliquera 820 volontaires de plus de 50 ans, et comportera un objectif: évaluer l'efficacité conjointe des deux vaccins actuellement utilisés sur le territoire britannique, soit Pfizer-Biontech et Astrazeneca-Oxford.

Avant de poursuivre, si on s'assurait que vous étiez bien au fait sur la situation sanitaire mondiale?

Quiz
Quel est le pays actuellement le plus touché par la pandémie du coronavirus
1.Quel est le pays actuellement le plus touché par la pandémie au coronavirus?
Le Portugal
Le Royaume-Uni
La France

Le médecin-chef adjoint pour le Royaume-Uni Jonathan Van-Tam a souligné l'intérêt de «disposer de données qui pourraient appuyer un programme de vaccination plus souple». Il s'est montré rassurant concernant l'efficacité du projet britannique: «Il est possible qu'en combinant les vaccins, la réponse immunitaire soit meilleure, avec des niveaux d'anticorps plus élevés et qui durent plus longtemps».

«Il est possible qu'en combinant les vaccins, la réponse immunitaire soit meilleure, avec des niveaux d'anticorps plus élevés et qui durent plus longtemps»

Jonathan Van-Tam, médecin-chef adjoint pour l'Angleterre

Le Royaume-Uni étant le premier pays occidental à avoir commencé sa campagne de vaccination, il a, à ce jour, vacciné plus de 10 millions de personnes, et vise 15 millions de personnes d'ici à la mi-février, comprenant les plus de 70 ans, les soignants et les personnes les plus à risque. (ats/afp/mnd)

Et vous? Seriez-vous prêts à vous faire «double-vacciner»? Le débat en commentaire est ouvert! (Bien sûr, dans le respect et la bienveillance)

Par ici pour d'autres articles qui piquent!

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Des vaccins seront testés sur les enfants

Dans le cadre d'un essai clinique, le vaccin AstraZeneca sera testé sur 300 volontaires de 6 à 17 ans. A la tête de l'étude, l'Université d'Oxford veut évaluer la réaction immunitaire des enfants pour savoir si le sérum peut aussi leur convenir.

Voilà un test pour lequel ils n'auront pas besoin de réviser. Dès le mois de février, l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni, va expérimenter le vaccin AstraZeneca sur 300 volontaires âgés de 6 à 17 ans. Une première mondiale, même si des recherches sur les plus de 12 ans sont déjà menées par Pfizer aux Etats-Unis.

Pour l'instant, la vaccination n'est pas recommandée chez les enfants, sauf pour ceux présentant un risque très grave face au virus. Les chercheurs veulent toutefois évaluer la …

Lire l’article
Link zum Artikel