DE | FR

Un coup d'Etat au Soudan? Le point sur ce qu'il se passe

La plupart des ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté qui chapeaute la transition au Soudan ont été arrêtés lundi.
25.10.2021, 08:0125.10.2021, 10:50

Les derniers événements au Soudan 👇:

  • Des hommes armés non identifiés ont arrêté plusieurs dirigeants soudanais à leur domicile tôt lundi, a indiqué une source gouvernementale. Ils ont été emmenés vers une «destination inconnue».
  • Le premier ministre, Abdallah Hamdok, fait partie des dirigeants arrêtés.
  • Des médias ont rapporté qu'il avait été placé en résidence surveillée.
  • La plupart des ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté qui chapeaute la transition au Soudan ont été arrêtés lundi, a confirmé le ministère.
  • La connection Internet a été coupée à travers le pays.
  • L'un des fers de lance de la révolte, l'Association des professionnels, évoque un coup d'Etat.

Manifestation dans la capitale du Soudan

Des manifestants se sont rassemblés dans les rues de la capitale Khartoum pour protester contre les arrestations. Et le mouvement ne date pas d'hier 👇.

La semaine dernière, des dizaines de milliers de Soudanais ont défilé dans plusieurs villes pour soutenir le transfert complet du pouvoir aux civils et pour contrer un sit-in rival de plusieurs jours devant le palais présidentiel dans la capitale Khartoum, qui exigeait un retour au «régime militaire».

L'Association des professionnels, l'un des fers de lance de la révolte qui a mis fin, en 2019, à 30 ans de dictature du président Omar el-Béchir, a appelé les Soudanais à la «désobéissance» face à un «coup d'Etat». Cette coordination a lancé son appel sur Twitter, malgré la coupure d'Internet.

Selon des analystes, les récentes manifestations de masse témoignent d'un fort soutien à une démocratie dirigée par des civils, mais les manifestations de rue risquent d'avoir peu d'impact sur les puissantes factions qui font pression pour un retour au régime militaire.

Petit rappel du contexte politique soudanais

Le pays connaît une transition précaire entachée de divisions politiques et de luttes de pouvoir depuis l'éviction du président Omar el-Béchir en avril 2019. Depuis août 2019, le pays est dirigé par une administration composée de civils et de militaires chargée de superviser la transition vers un régime entièrement civil.

Le principal bloc civil, les forces pour la liberté et le changement (FFC), qui a mené les manifestations anti-Béchir en 2019, s'est scindé en deux factions opposées.

«La crise actuelle est artificielle et prend la forme d'un coup d'Etat rampant»
Yasser Arman, leader du FFC

«Nous renouvelons notre confiance dans le gouvernement, le premier ministre Abdallah Hamdok, et dans la réforme des institutions de transition, mais sans ordre ni imposition», a détaillé Yasser Arman, leader du FFC, samedi à Khartoum.

Hamdok a précédemment décrit les divisions dans le gouvernement de transition comme la «crise la plus grave et la plus dangereuse» à laquelle est confrontée la transition.

Samedi, le premier ministre a démenti les rumeurs selon lesquelles il avait accepté un remaniement ministériel, les qualifiant de «non exactes». Il a également «souligné qu'il ne monopolisait pas le droit de décider du sort des institutions de transition».

Un premier coup d'Etat manqué

Les tensions entre les deux parties existent depuis longtemps, mais les divisions se sont exacerbées après le coup d'Etat manqué du 21 septembre 👇.

Implication des Etats-Unis

Samedi, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la Corne de l'Afrique, Jeffrey Feltman, a rencontré conjointement Hamdok, le président de l'organe dirigeant du Soudan, le général Abdel Fattah al-Burhan, ainsi que le commandant paramilitaire Mohamed Hamdan Daglo.

Les Etats-Unis se disent «profondément inquiets» par les annonces de prise de pouvoir par des militaires. (jah/ats)

C'est quoi le métaverse?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

C'est officiel, Eric Zemmour annonce sa candidature ce mardi

Link zum Artikel

La ville la plus chère au monde... n'est pas celle que vous croyez

Link zum Artikel

Affaire Baldwin: elle avoue «ne pas vraiment avoir vérifié l'arme»

Link zum Artikel

Les héritiers Gucci se plaignent alors que le film est déjà sorti

Link zum Artikel
Quelle est l'origine du doigt d'honneur? On vous raconte!
La semaine dernière, Eric Zemmour, candidat à l'élection présidentielle en France, déclenchait une nouvelle polémique en faisant un doigt d'honneur à une passante. Le geste a enflammé les réseaux sociaux. D'où vient ce geste et pourquoi il offense autant ? On vous explique.

Quel est le point commun entre un archer anglais de la guerre de Cent Ans, Madonna, Ai Weiwei et Eric Zemmour? Et bien ils ont tous utilisé LE geste d'insulte universel: le doigt d'honneur! Mais d'où vient ce fameux geste et pourquoi il offense autant?

L’article