DE | FR
L'équipe britannique célèbre sa médaille de bronze remportée aux JO de Tokyo
L'équipe britannique célèbre sa médaille de bronze remportée aux JO de TokyoImage: sda

Poursuivie pour harcèlement, la fédération anglaise de gym s'excuse

D'anciens membres accusent la fédération britannique de gymnastique de mauvais traitement. Cette dernière reconnait ses erreurs dans une lettre ouverte.
18.08.2021, 17:1718.08.2021, 17:26

Ce n'est pas la première fois que des affaires de harcèlement physique et psychologique éclatent dans le monde de la gymnastique. En 2018, la fédération américaine a reconnu avoir fermé les yeux sur les abus sexuels commis par le médecin Larry Nassar sur 159 athlètes.

Mardi, c'est au tour du président de la fédération britannique, Mike Darcey, de présenter ses excuses. Il a reconnu que l'instance avait «laissé tomber» ses adhérents, à la suite d'une procédure juridique entamée à leur encontre.

En effet, elle est poursuivie par 37 anciens gymnastes, parmi lesquels trois médaillés olympiques, qui expliquent avoir été victimes d'abus physiques et psychologiques.

Une lettre d'excuses

« Alors que nous restons sur de grands moments lors des Jeux olympiques de Tokyo, nous devons aussi reconnaître que notre organisation a, sur plusieurs aspects, échoué à grandir de la même façon» commence Mike Darcey dans une lettre publiée mardi sur le site de la fédération.

«Le conseil d'administration a procédé à un inventaire au cours des derniers mois. Il est évident que la direction et le conseil d'administration ont échoué à être suffisamment proches des gymnastes pour comprendre vos inquiétudes, et notre engagement à ce sujet n'a pas été à la hauteur», poursuit le texte.

«Nous vous avons laissé tomber, et nous sommes profondément désolés pour cela»
Mike Darcey
Max Whitlock médaillé d'or au cheval d'arçon aux JO de Tokyo
Max Whitlock médaillé d'or au cheval d'arçon aux JO de Tokyo Image: sda

Des changements sont nécessaires

Le dirigeant a également admis que la culture de l'entraînement autour de la gymnastique devait changer pour garantir un environnement moins toxique aux sportifs.

«Même si nous reconnaissons que la pratique du sport est excellente au Royaume-Uni, nous devons affirmer à tous les pratiquants que les méthodes abusives, dont les insultes, le harcèlement, les cris et la grossophobie ne sont pas acceptables.»

(ats/fag)

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram

1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La justice remet en cause une loi anti-armes à feu de New York
La justice fédérale américaine a remis en cause en partie jeudi une loi contre les armes à feu, adoptée cet été par l'Etat et la ville de New York. L'Etat et la ville de New York ont fait de la lutte contre la violence par armes l'épine dorsale de leur politique sécuritaire.

Selon l'ordonnance d'un juge fédéral de la juridiction du nord de l'Etat dévoilé jeudi, il va être légalement à nouveau possible de se promener avec une arme à feu, même «dissimulée» dans un sac ou un étui, dans nombre de lieux publics de l'Etat et de sa mégapole, notamment sur la célèbre Times Square de Manhattan.

L’article