DE | FR

Le choix ahurissant d'un fan de Maradona... pour les prénoms de ses enfants

Un papa argentin a voulu faire une petite blague: son dernier fils, baptisé Diego, a rejoint ses deux grandes sœurs, Mara et Dona. Vous avez pigé?
26.11.2021, 08:1926.11.2021, 18:12

Certains parents ne peuvent pas s'empêcher de faire preuve d'une créativité très (trop?) poussée lorsqu'il s'agit du choix de leur progéniture. D'autres font carrément preuve de génie.

C'est le cas de Walter Rotundo. Jeudi, jour du premier anniversaire de la mort du légendaire joueur de foot Diego Maradona, cet Argentin de 39 ans est devenu papa d'un petit «Diego». Petite précision: ses deux grandes sœurs, âgées de dix ans, s'appellent... Mara et Dona.

Et en plus, elles sont jumelles! Tout fonctionne.

Les jumelles ont fêté leur dixième anniversaire en juillet.
Les jumelles ont fêté leur dixième anniversaire en juillet. image: twitter

Quand l'adoration va très (trop?) loin

Fanatique de Diego Maradona comme des millions de ses compatriotes, Walter Rotundo n'a jamais eu l'occasion de rencontrer son idole.

Il y a dix ans, à la naissance de ses jumelles nées d'une précédente union, il lui avait envoyé une photo en lui expliquant que leurs prénoms constituaient un hommage. Le champion avait répondu en renvoyant une photo de lui-même, tenant cette photo de Mara et Dona. Une image que Walter s'est fait tatouer dans le dos.

On vous laisse juger le chef-d'oeuvre...

image: twitter

Un projet de longue date

Walter a nourri le rêve d'avoir un petit Diego depuis l'annonce de la grossesse de sa compagne, Victoria, également fan inconditionnelle de Maradona. Ils ont réalisé avec ravissement que le terme pourrait tomber le jour même anniversaire de l'idole.

Comme dit l'adage: tout vient à point à qui sait attendre. Jeudi soir, Walter Rotundo a confirmé à l'Agence France-presse (AFP) que le bébé «Diego Amado» (Diego bien-aimé) était bien né dans l'après-midi à Buenos Aires. Un beau bébé de 4,05 kilos, qui se porte bien comme sa maman, et rejoindra ses sœurs d'ici dimanche au domicile familial.

«C'est un jour où tellement de gens sont tristes à cause de Maradona. Moi aussi je suis triste, mais cela change tellement les choses», a-t-il expliqué. «Pour moi, ce 25 novembre sera toujours l'anniversaire de la mort de Diego (Maradona), mais il sera aussi à l'avenir l'anniversaire de mon fils.» (ats/mbr)

En parlant de naissance, vous avez déjà un bébé... avec une queue?

Bon, parlons plutôt de choses sérieuses: les Bouffista sont allées au marché de Noël de Lausanne!

D'autres news qui sortent un peu... du commun.

8 objets super improbables (et indécents) lancés des tribunes pendant un match

Link zum Artikel

Vous voulez devenir Miss France? Il faudra apprendre à rapper sur du NTM

Link zum Artikel

Déclaré «mort», il est retrouvé vivant dans une morgue

Link zum Artikel

Comment une fausse Joconde «originale» peut être vendue 150 000 euros

Link zum Artikel
Les Pays-Bas présentent des excuses officielles à la communauté transgenre
C'est une première dans le monde. Le gouvernement néerlandais s'est publiquement excusé auprès des personnes transgenres pour une loi qui les obligeaient à subir chirurgie et stérilisation si elles voulaient changer de sexe dans leur papiers d'identité.

Discrète célébration au cœur de la salle du Parlement de La Haye. Samedi 27 novembre, le gouvernement des Pays-Bas a présenté des excuses publiques pour une loi désormais abrogée. Celle-ci imposait aux personnes transgenres de subir une stérilisation ou une intervention chirurgicale lorsqu'elles demandaient à changer de sexe sur leur acte de naissance.

L’article