DE | FR

La police a failli tirer sur le parachutiste de Greenpeace

Bild

Image: Shutterstock/Keystone

Le militant de Greenpeace qui a failli s'écraser avec son ULM dans le stade avant le début du match France-Allemagne a évité de justesse d'être abattu par des tireurs d'élite de la police.



En décidant de survoler le stade de Munich mardi soir, le parachutiste de Greenpeace a pris un énorme risque. Il n'a pas seulement manqué de s'écraser en tribune, mais il a failli être abattu par la police.

«Les tireurs d'élite l'avaient déjà dans le viseur», a indiqué le ministre de l'Intérieur de la région de Bavière, dont Munich est la capitale, Joachim Herrmann.

«Si la police avait déterminé qu'il s'agissait d'un attentat terroriste, il l'aurait payé de sa vie»

Joachim Herrmann, ministre de l'Intérieur de la Bavière

Les tireurs n'ont finalement renoncé à appuyer sur la gâchette qu'en apercevant le logo Greenpeace sur le para-voile, a-t-il expliqué.

Dans le stade, deux hommes, un Français de 36 ans et un Ukrainien de 42 ans, ont été blessés lors du passage de l'engin devenu incontrôlable au ras des tribunes. Ils ont été pris en charge par les secouristes du stade puis transportés à l'hôpital, dont ils sont depuis ressortis, selon les autorités.

Le pilote de l'engin de type ULM «aurait dû survoler le stade et laisser tomber un ballon en latex» avec le message «Kick out Oil» («dehors le pétrole», en anglais), selon Greenpeace, qui a présenté ses excuses.

Encore quelques surdoués de l'Euro

1 / 7
Encore quelques surdoués de l'Euro
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Vendredi soir, une agression au couteau en Allemagne fait trois morts

Un homme a attaqué plusieurs personnes avec un couteau à Würzburg. L'agresseur a été arrêté. L'enquête doit maintenant définir s'il s'agit de quelqu'un de malade mentalement ou d'un terroriste.

Trois personnes ont été tuées et cinq autres grièvement blessées, vendredi, lors d'une attaque au couteau commise par un Somalien dans la ville bavaroise de Wurtzbourg, dans le sud de l'Allemagne. L'homme a semé la panique en centre-ville.

L'agresseur, âgé de 24 ans et qui était arrivé en 2015 dans cette ville de 130 000 habitants, a été interpellé après que la police lui a tiré une balle dans une jambe pour le maitriser. La police a assuré qu'il n'y avait «plus aucun danger» pour la population.

Bild …

Lire l’article
Link zum Artikel