DE | FR

Dix études absurdes qui ont gagné le Nobel de l'improbable

Bild

shutterstock/keystone

Les Ig-Nobel récompensent chaque année les recherches les plus surréalistes. Au menu de l'édition 2021: l'effet des orgasmes sur la respiration, la meilleure manière d'héliporter les rhinocéros et d'autres perles. Tour d'horizon.



Dans une période rythmée par la publication incessante d'études sur le coronavirus, ça fait plaisir de voir que la recherche scientifique peut aussi être bizarre, voire totalement absurde. C'est cette science-là qui a été mise à l'honneur dans la nuit de jeudi à vendredi, lors de la 31e cérémonie des Ig-Nobel.

Parodie du prix Nobel, ce sacre récompense dix études scientifiques loufoques mais sérieusement menées, et a l'objectif de faire rire et réfléchir les gens. Les gagnants reçoivent un billet de 10 000 milliards d’anciens dollars zimbabwéens, qui n’ont désormais plus aucune valeur, rapporte le Monde.

Et l'édition 2021 n'a pas déçu les attentes, au contraire. Tout comme son célèbre équivalent, le prix Ig-Nobel (littéralement «Nobel ignoble») est attribué dans plusieurs catégories, dont la chimie, l'économie et la paix. Voici le classement 2021.

Biologie: la communication des chats

Une spécialiste suédoise a été récompensée pour son travail sur la miaousique, «discipline» qui analyse les différents modes de communication vocale entre les chats et les hommes.

Ecologie: chewing-gums pathogènes

Une équipe hispano-iranienne a remporté le prix de la catégorie «écologie» grâce une étude potentiellement capable de révolutionner l'hygiène publique. Le pitch? La présence de bactéries dans les vieux chewing-gums jetés et collés sur les trottoirs.

Chimie: cinéma et violence

La qualité de l'air à l'intérieur des salles de cinéma est-elle liée aux niveaux de violence, de sexe, d'utilisation de drogues et de langage grossier du film que le public est en train de regarder? Une étude consacrée à cette question (passionnante) a permis à une équipe internationale de gagner le prix Ig-Nobel de chimie.

Economie: obésité corrompue

Les sciences politiques ne seront plus les mêmes après cette découverte: il paraît que l'obésité des politiciens en dit beaucoup sur le niveau de corruption du pays qu'ils dirigent.

Médecine: orgasmes nasaux

Votre nez coule en permanence? L'étude récompensée dans la catégorie «médecine» pourrait sérieusement changer votre vie: d'après les résultats de cette recherche, les orgasmes sont aussi efficaces que les médicaments pour décongestionner vos sinus.

Paix: barbe violente

Si vous pensez que la barbe n'est qu'un simple accessoire esthétique, cette étude américaine va vous faire changer d'avis. Trois chercheurs ont prouvé que dans la préhistoire, elle aurait été développée pour une raison bien spécifique: se protéger des coups de poing au visage.

Physique: piétons en collision

Alors que de plus en plus de dirigeants politiques mettent en avant la mobilité douce, une question existentielle mérite d'être posée: mais pourquoi diable les piétons n'entrent-ils pas constamment en collision les uns avec les autres?

Cinétique: piétons en collision, 2

Malgré les résultats obtenus par les gagnants du prix de physique, force est de constater que parfois, certains piétons se rentrent quand même dedans. Une étude menée par des chercheurs suisses, italiens et japonais tente d'y voir plus clair.

Entomologie: insectes sous-marins

L'entomologie, la discipline qui a pour objet les insectes, nous donne la seule recherche vaguement utile, bien que très spécifique, de cette sélection 2021. Des chercheurs américains ont étudié une manière de lutter contre les cafards dans les sous-marins.

Transports: rhinocéros aériens

Avez-vous jamais réfléchi à la meilleure manière d’héliporter les rhinocéros? Des chercheurs oui, et leurs conclusions vont vous étonner: il serait plus sûr de transporter ces pauvres bêtes la tête en bas. (asi)

Les gagnants pourront peut-être se payer une nuit dans ce bunker nazi mis en location sur Airbnb:

1 / 13
Dormir dans un vieux bunker nazi? C'est possible sur Airbnb
source: airbnb
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'article sur le thème «Insolite»

Une Barbie «AstraZeneca» a été conçue pour inspirer les petites filles

Link zum Artikel

Un poisson aux «dents humaines» fait sensation sur Internet

Link zum Artikel

C'est officiel, la coupe mulet a son champion d'Europe

Link zum Artikel

Depuis 7 ans, cet homme bloque des routes et personne ne sait pourquoi

Link zum Artikel

Ils ont percé sur Twitter grâce au Covid-19 🐦

Link zum Artikel

Pour éviter de travailler, il appelle son numéro pendant 55 heures

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un premier cas de grippe H10N3 découvert en Chine

Un Chinois 41 ans pourrait être le premier cas humain infecté par la souche H10N3 de la grippe aviaire. Une transmission à très grande échelle serait «faible».

Un Chinois 41 ans pourrait être le premier cas humain infecté par la souche H10N3 de la grippe aviaire. L'homme a été hospitalisé le 28 avril dernier et se trouve aujourd'hui «dans un état stable» selon les dires de la Commission nationale de santé, relayés par l'agence AP. L'homme aurait respiré des «micro-gouttelettes produites par des poulets infectés dans un élevage.»

Si aucun autre cas humain de H10N3 n'a été signalé ailleurs dans le monde, «cette infection est une transmission …

Lire l’article
Link zum Artikel