DE | FR
Bernard Arnault, Elon Musk, Jeff Bezos et Françoise Bettencourt-Meyers.
Bernard Arnault, Elon Musk, Jeff Bezos et Françoise Bettencourt-Meyers.Image: Shutterstock/Keystone

Le nombre de milliardaires a explosé en 2020

Le magazine Forbes a dévoilé son classement annuel des plus grandes fortunes du monde: malgré la pandémie, il n'y a jamais eu autant de milliardaires.
06.04.2021, 21:0107.04.2021, 14:14

La liste des personnes les plus riches du monde, établie chaque année par le magazine Forbes, s'est considérablement allongée au cours de l'année écoulée. En 2021, elle compte 2755 milliardaires, soit 660 de plus qu'il y a un an, un record absolu. 493 y figurent pour la première fois. Sur une année, cela correspond à une nouvelle personnes toutes les 17 heures.

Les 20 personnes les plus riches de la planète cumulent une fortune globale de 1747,5 milliards de dollars, un chiffre supérieur au PIB du Canada. Voici le top trois:

  1. Jeff Bezos. Le patron d'Amazon reste en tête du classement pour la quatrième année consécutive. En 2020, sa fortune a augmenté de 35% et atteint désormais 177 milliards de dollars.
  2. Elon Musk. Le PDG de Tesla cumule une fortune de 151 milliards de dollars. En une année, il est passé du 34e au deuxième rang du classement, une percée incroyable due au succès de ses voitures et au cours de ses actions.
  3. Bernard Arnault. Le président du leader du luxe LVMH garde sa place au troisième rang de la liste. Sa fortune personnelle a doublé en 12 mois, grâce à l'acquisition de Tiffany et à ses performances en bourse.

Il faut attendre la douzième place avant de rencontrer une femme: Françoise Bettencourt-Meyers, héritière de l’Oréal, retrouve le titre de femme la plus riche du monde, avec 73,6 milliards de dollars.

Et la Suisse?

Notre pays compte 68 personnes dans le classement 2021, dont quatre dans le top 200. Il s'agit de Klaus-Michael Kühne, président d'honneur de la société de transport internationale Kühne + Nagel (58ème place), Jorge Paulo Lemann, fondateur du fonds d'investissements 3G Capital (114ème place), Michael Platt, CEO de BlueCrest Capital Management (164), et Patrick Drahi, magnat des télécoms (186).

Il est intéressant de noter qu'aucun de ces hommes n'est né en Suisse. Klaus-Michael Kühne habite à Schindellegi, mais a la nationalité allemande, alors que Michael Platt est anglais. Né au Maroc, Patrick Drahi est domicilié à Zermatt, où il bénéficie du statut privilégié de «résident fiscal». Il a la nationalité marocaine, française, portugaise et israélienne. Jorge Paulo Lemann est le seul à avoir la nationalité suisse: d'origine brésilienne, il vit à Rapperswil-Jona. (asi)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Journées mondiales: Quand câlins, femmes et zones humides sont mis à égalité
Ce 21 janvier, c'est la Journée internationale des câlins. Dans trois jours, ce sera celle du sport féminin. Et le 2 février, celle des zones humides. Etc. etc. Et si un jour, justement, on en finissait avec ces ridiculeries?

«Y a pas de quoi en faire un foin», m'a dit un collègue ce lundi 17 janvier quand j'ai relevé, taquin, que cette journée qui s'ouvrait était le «Blue Monday», soit le jour le plus déprimant de l'année, et que les médias, heureusement, nous en avaient informés. Comme ils n'ont pas manqué ensuite de nous indiquer que le 21 janvier, aujourd'hui, est la Journée mondiale des câlins. Et ainsi de suite. Toute l'année. Les gens de bonne volonté qui n'arrivent jamais à obtenir ne serait-ce qu'un accusé de réception quand ils envoient leur actualité originale à la presse en sont sans doute ravis.

L’article