DE | FR
Image: Keystone/shutterstock

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

La Suisse sera associée au futur passeport qui devrait faciliter la circulation des gens au sein de l'Union européenne. On vous explique les grandes lignes du projet qui enthousiasme déjà les milieux économiques.
17.03.2021, 17:4917.03.2021, 18:32

La Commission européenne a proposé mercredi la création d'un passeport vaccinal ayant l'objectif de faciliter la libre circulation en toute sécurité au sein de l'UE pendant la pandémie. Ce certificat devrait être valable dans tous les états membres de l'UE, ainsi que dans d'autres pays, dont la Suisse.

Mais de quoi s'agit-il? Concrètement, ce passeport fournirait la preuve qu'une personne ne pose pas de risques d'infection. Il comprend trois scénarios:

  • Le propriétaire du passeport a été vacciné.
  • Le propriétaire du passeport a été testé négatif.
  • Le propriétaire du passeport est guéri du Covid-19.

Certificat gratuit

Selon le projet, qui doit encore être discuté au sein de l'UE et avec les Etats partenaires, ce certificat serait délivré en format papier ou numérique. Il sera disponible dans la langue officielle de l'Etat où il est distribué et sera gratuit.

Sur le front des données, la Commission européenne assure que le certificat sera sûr et contiendra seulement les informations essentielles, comprenant la date de naissance, la date de livraison, les informations sur le vaccin, le test, la guérison et un identifiant unique. Ces données ne peuvent être contrôlées que pour confirmer et vérifier l'authenticité et la validité des certificats.

Ce passeport est censé être une mesure temporaire. Son utilisation sera suspendue dès que l'Organisation mondiale de la santé déclarera la fin de l'urgence sanitaire.

La mise en place pratique du passeport ne sera pas immédiate. Pour faire en sorte qu'il soit utilisable avant l'été, la proposition doit être adoptée par le Parlement et le Conseil européens.

En Suisse, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) déclare avoir pris connaissance de la communication de l'UE et se dit «intéressé à une approche coordonnée». Il précise qu'il suit aussi les travaux en cours sur le projet de certificat de vaccination «Smart Vaccination Certificate» à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'Office examinera attentivement les résultats et les solutions pour une éventuelle mise en œuvre au niveau national.

Alain Berset: «cette semaine, une première base juridique sera créée»
Mercredi matin, au Conseil national, le ministre de la Santé, Alain Berset, a réagit à la question d'un élu sur le thème du passeport vaccinal. Le conseiller fédéral a expliqué que la coordination internationale est absolument cruciale sur ce sujet: «La question est de savoir comment le développer (réd: le passeport vaccinal). Cette semaine, une première base juridique sera créée.»

Satisfaction des milieux économiques Suisses

Suisse Tourisme s'est montré satisfait hier: le tourisme exige une solution simple. La faîtière assuré qu'elle soutiendrait «autant que possible des mesures qui ramènent les clients dont le tourisme suisse a un urgent besoin».

La Suisse doit participer à un tel certificat de vaccination estime Swissmem, l'association de l'industrie suisse des machines qui estime:

«La Suisse doit y participer avant tout pour éviter des désavantages concurrentiels»
Suisse Tourisme

La faîtière salue l'arrivée d'un certificat de vaccination qui doit être «le plus simple d'utilisation possible - tant pour la population que pour les autorités», selon son directeur Stefan Brupbacher. L'association attend des autorités suisses qu'elles accompagnent la réalisation du passeport. Parce que les techniciens, installateurs et autres personnels de vente des entreprises de l'industrie métalliques doivent se déplacer pour pouvoir travailler:

«Un laissez-passer de vaccination reconnu dans toute l'Europe est une condition préalable pour une reprise sans restrictions»
Stefan Brupbacher, directeur de Swissmem

(asi/jah/ats)

5 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
5
«Une bombe climatique»: 3 infos sur le sabotage des pipelines
Les semaines se suivent et se ressemblent un peu trop sur le front des catastrophes. Désormais, tous les yeux sont tournés vers les gazoducs Nord Stream endommagés. Confirmées par images satellites, les fuites de gaz émanant des pipelines pourraient être les pires de l'histoire.

Dimanche et lundi soir, des explosions successives ont touché les sites des gazoducs Nord Stream 1 et 2, qui relient la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique. Au total, trois fuites de méthane, un gaz à effet de serre, ont été découvertes. Les autorités danoises ont alerté la marine afin que les navires évitent les alentours de l'île de Bornholm.

L’article