International
Technologie

La Barbade va créer la première ambassade du monde dans le métavers

Image

Prêts à embarquer à bord de la première ambassade dans le métaverse?

La Barbade a franchi le cap: elle va créer la toute première ambassade virtuelle du monde, dans le métaverse.
18.11.2021, 16:4028.12.2022, 15:01
Plus de «International»

Il nous semblait irréel et abstrait il y a encore quelques semaines. Et pourtant, le métaverse se profile à l'horizon de manière toujours plus concrète: au point que le gouvernement de la Barbade, île dans la mer des Caraïbes, souhaite y fonder sa prochaine ambassade.

Pour rappel, le métavers désigne cet univers parallèle virtuel considéré comme la technologie du futur. Le mot est sur toutes les lèvres depuis que Facebook compte en faire son prochain projet d'entreprise.

Pour de plus amples explications, c'est par ici!

Vidéo: watson

En tout cas, certains gouvernements se voient déjà s'installer dans ce nouveau monde. Dimanche, la Barbade a signé un partenariat avec la crypto Decentraland (Mana). Cette plateforme de réalité virtuelle permet notamment à ses utilisateurs d'acquérir des objets numériques et des biens immobiliers avec de la cryptomonnaie.

L'île serait également en lien avec d’autres entreprises comme Somnium Space et SuperWorld.

En gros, ça se présente comment une ambassade virtuelle?

Concrètement, le projet prévoit de trouver des services consulaires en ligne. Le portail se présente un peu comme un nouveau site internet, mais en trois dimensions – et accessible à l'aide d'un casque de réalité virtuelle.

Le pays pourra émettre des «e-visas» et les utilisateurs pourront transporter leur avatar sur le territoire.

Cela représenterait une opportunité pour ce micro-Etat de 300 000 habitants d'avoir voix au chapitre sur la scène diplomatique:

«C’est un moyen, pour la Barbade, d’étendre ses missions diplomatiques avec plus de 190 pays à travers le monde. Au-delà des 18 qu’elle a actuellement. Cela nous permet d’ouvrir la porte, en utilisant la diplomatie technologique, qui s’étend ensuite à la diplomatie culturelle – le commerce de l’art, de la musique et de la culture.»
Gabriel Abed, ambassadeur de la Barbade aux Émirats arabes unis et conducteur du projet

C'est bien légal, cette histoire?

Le micro-Etat de 300 000 habitants va également réclamer la souveraineté sur un territoire numérique. Il projette carrément d'acheter un terrain pour construire une ambassade.

La Barbade a dû consulter des avocats et des conseillers juridiques lorsqu’elle travaillait sur la proposition, afin de rester conforme au droit international et à la Convention de Vienne. En effet, son ambassade créera un certain nombre de précédents uniques en termes de juridiction.

Le pays a précisé dans un communiqué qu'il conserverait ses ambassades physiques.

Et vous, vous embarquez?

C'est prêt pour quand?

Selon le site Cryptonews, le projet devrait voir le jour en janvier. La Barbade deviendrait alors le premier pays au monde à reconnaître le droit à la souveraineté d’une terre numérique.

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Mépris total pour la vie humaine»: le nombre d'exécutions explose en 2023
L'année dernière, Amnesty a recensé 1153 exécutions, sans compter la Chine, où elles sont estimées à plusieurs milliers, mais pas annoncées. Il s'agit du plus haut niveau atteint depuis 2015.

Le nombre d'exécutions a atteint l'an dernier son plus haut niveau dans le monde depuis 2015, sous l'effet d'une forte hausse en Iran, a indiqué Amnesty International mercredi. Elle a dénombré 1153 exécutions en 2023 sans la Chine, qui ne donne pas de chiffres.

L’article