DE | FR

La Turquie condamne à vie 22 anciens militaires pour un coup d'Etat

epa09120027 (FILE) - Arrested soldiers who paticipated in an attempted coup d'etat on 15 July 2016 in Turkey, are accompanied by Turkish soldiers as they arrive at the court inside of the Sincan Prison before trial in Ankara, Turkey, 22 May 2017 (reissued 07 April 2021). An Ankara court on 07 April 2021 announced its verdict in a trial against almost 500 defendants accused of charges relating to the failed 2016 coup attempt.  EPA/STR *** Local Caption *** 53536362

Image: sda

Pour leur rôle dans une tentative de putsch contre le président turc Erdogan, 22 anciens militaires ont été condamnés à la prison à vie.



En Turquie, un tribunal de la capitale, Ankara, a condamné, mercredi, à la prison à vie, 22 anciens militaires. Ils ont été sanctionnés pour leur rôle dans le putsch manqué de 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Les anciens militaires condamnés font partie des 497 suspects jugés en lien avec le coup avorté et dont une majorité a servi lors de leur carrière au sein de la garde présidentielle.

Ils ont été reconnus coupables par un tribunal d'Ankara de plusieurs chefs d'inculpation, notamment de tentative de renversement de l'ordre constitutionnel, ainsi que de tentative de meurtre contre le président turc.

La tentative de coup d'Etat en 2016

La tentative du coup d'Etat, le 15 juillet 2016 a fait 248 morts, dont 24 putschistes. La Turquie accuse le prédicateur Fethullah Gülen qui vit aux Etats-Unis d'avoir orchestré cet acte manqué, ce que l'intéressé dément.

Des milliers de personnes ont été arrêtées et jugées pour des liens présumés avec le mouvement Gülen depuis 2016. Plus de 100 000 personnes ont été purgées ou suspendues de la fonction publique pour des accusations similaires. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

«Je vis un calvaire depuis trois ans»

Le genevois Pierre Maudet s'est défendu d'avoir accepté des avantages lors d'un voyage à Abu Dhabi, lors de son audition devant la juge mardi.

Pierre Maudet a été interrogé mardi au second jour de son procès devant le Tribunal de police de Genève pour acceptation d'avantages. Le conseiller d'Etat a posé le cadre en se levant: «J'affronte les choses debout, Madame la présidente!»

Au préalable, Yaël Hayat, une des trois avocats du magistrat, l'a interrogé sur la manière dont il appréhende ce procès. «Avec une certaine impatience, a-t-il répondu. Depuis trois ans, c'est un calvaire que je vis et dont je suis pour une très large …

Lire l’article
Link zum Artikel