DE | FR

Des soldats russes abattent des civils non armés et tout a été filmé

Mi-mars, des soldats russes ont abattu deux hommes dans un concessionnaire automobile de Kiev. Ils ont été abattus dans le dos et sans raison apparente. Les images filmées par les caméras de surveillance ne laissent place à aucun doute.
13.05.2022, 15:1813.05.2022, 17:33
Un article de
t-online

C'est un crime de guerre évident que les caméras de surveillance ont immortalisé le 16 mars dernier dans la périphérie de Kiev.

Deux hommes discutent brièvement avec les soldats russes à la porte de l'usine puis continuent leur chemin. Mais ils n'auront parcouru que quelques mètres avant que les soldats ne pointent leurs fusils et tirent sur les deux hommes par-derrière. Touchés, ils s'effondrent et tombent.

Les enregistrements ont été transmis à la chaîne américaine CNN, qui a vérifié l'authenticité des images et s'est entretenue avec les proches des deux victimes. Les hommes tués seraient le propriétaire du concessionnaire automobile, dont les caméras ont immortalisé l'incident, et le gardien de l'entreprise, Leonid Pliats, âgé de 68 ans.

image: screenshot youtube

L'un des hommes était encore en vie

On ne sait pas pourquoi les soldats ont tiré sur ces deux personnes. Aucune trace de dispute ou de tension n'est visible sur les images. On y voit simplement les deux hommes continuent tranquillement leur chemin après avoir échangé quelques mots avec les soldats. Le garde, qui n'est pas mort sur le coup, s'est relevé non sans difficulté, s'est ensuite abrité dans sa guérite.

Leonid Pliats
Leonid Pliatsimage: screenshot youtube

Selon CNN, c'est de là qu'il a appelé une unité de volontaires ukrainiens, qui est effectivement venue tenter de sauver le vieil homme. Cependant, impossible pour eux d'atteindre la victime, les soldats russes se trouvant encore sur place. Il se serait vidé de son sang avant même que les secours n'aient pu le sortir de son abri.

«Le monde entier doit être informé de leurs crimes»

Alors qu'il luttait pour sa vie et cherchait de l'aide, les soldats russes s'affairaient dans les locaux du concessionnaire automobile. Ils y ont volé des vélos et un scooter, ont bu du whisky et se sont installés dans un bureau. Ce n'est que là qu'ils ont apparemment remarqué qu'ils étaient filmés. L'un des soldats a alors brisé l'appareil de surveillance.

Capture d'écran des images de caméra de surveillance.
Capture d'écran des images de caméra de surveillance.image: CNN

Interrogée par CNN, la fille de l'agent de sécurité du bâtiment a déclaré vouloir informer le monde entier des crimes perpétrés par l'armée russe en Ukraine.

«Mon père était un civil et une personne pacifique. Les auteurs doivent être jugés, j'espère par un tribunal international. Le monde entier doit être informé de leurs crimes»

Le parquet ukrainien a confirmé qu'il poursuivait en justice les deux soldats russes, parmi 10 000 cas présumés, pour crime de guerre.

(mk,HM)

Traduit et adapté de l'allemand par sia

La tourelle d'un char russe propulsée dans les airs

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

«Les Russes veulent faire tomber l'Est pour mieux revenir sur Kiev ensuite»

Link zum Artikel

Le dégel dévoile les cadavres des soldats russes et c'est un problème

Link zum Artikel

Kiev séduit les déserteurs russes en masse, mais Moscou a une riposte

Link zum Artikel

Comment Poutine met en scène son «chien sanguinaire» en Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«15 ou 20 ans», c'est le temps que pourrait prendre l'adhésion de l'Ukraine à l'UE
L'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne prendra «sans doute 15 ou 20 ans», a estimé dimanche le ministre français délégué aux Affaires européennes.

Clément Beaune a préconisé que Kiev entre en attendant dans la communauté politique européenne proposée par le président Macron.

L’article